Wiki Age of Empires
Advertisement

Un homme de Dieu est le deuxième scénario de la campagne d'Édouard le Sec du jeu Age of Empires II: Definitive Edition - Lords of the West.

Introduction[]

Impitoyable et rusé, Édouard n’adhérait pas toujours aux codes de la chevalerie qui étaient si chers à la noblesse européenne. Après avoir massacré les hommes de Simon le Jeune lors d'une attaque nocturne à Kenilworth, il utilisa les bannières obtenues pour cacher son armée avant d'écraser de Montfort à Evesham.

Dans un acte d'une brutalité effroyable, le cadavre de Simon de Montfort, un comte d'Angleterre, fut mutilé et sa tête mise sur une pique.

Édouard avait gagné la guerre et poussé les rebelles à se soumettre en à peine plus d'un an, mais il obtint la victoire au prix de son honneur. La noblesse tout comme le clergé n'aimaient guère l'idée qu'un boucher impie puisse monter un jour sur le trône d'Angleterre.

Pour restaurer sa réputation et prouver qu'il était digne de la couronne, mon père décida de mener une croisade à l'est, en Terre sainte, où la situation devenait de plus en plus désespérée.

Le sultanat mamelouk, avide de pouvoir, menait une guerre d'expansion féroce, d'abord contre les Mongols, puis contre les croisés assiégés. Plusieurs forteresses étaient rapidement tombées sous leurs puissants assauts.

Ils étaient menés par le sultan Baybars, qui n'était pas sans rappeler mon père Édouard. Esclave d'origine coumane, il s'était fait connaître pendant son service militaire et avait récemment pris le pouvoir après avoir assassiné le sultan en place.

Après avoir massacré la population d'Antioche, ses armées menaçaient désormais Acre et Tripoli depuis l'est, convergeant vers les deux villes dans un siège étouffant. Lorsque l'armée d'Édouard arriva à Acre, les habitants étaient pessimistes, mais l'espoir demeurait.

Instructions du scénario[]

Conditions de départ[]

Objectifs[]

  • Tenez Acre (rouge) et Tripoli (bleu) jusqu'à ce que les forces mameloukes se retirent. Au moins un château dans chaque ville doit encore être debout.

Objectifs secondaires[]

  • Détruisez Qaqun (violet) et Nazareth (gris) pour affaiblir les efforts de guerre ennemis.
  • Pillez les forges et les dépôts de provisions (ateliers de commerce) dans les camps militaires ennemis pour récupérer des technologies et ressources.
  • Envoyez un émissaire à l'Ilkhanat pour former une alliance.
  • Payez l'Ilkhanat (orange) 500 pièces d'or pour déclarer la guerre aux mamelouks et à Alep.
  • Utilisez les provocations pour commander les armées des ordres croisés.
    • Écrivez 210 pour leur ordonner de défendre Acre.
    • Écrivez 220 pour leur ordonner de défendre Tripoli.
    • Écrivez 230 pour leur ordonner de se défendre eux-mêmes.
    • Écrivez 240 pour leur ordonner d'organiser une offensive.

Conseils[]

  1. Édouard 1er est limité à l'âge des châteaux et à une population de 125. De plus, sa stratégie défensive et ses ressources limitées empêchent l'entraînement de villageois et la construction de nombreux bâtiments et engins de siège.
  2. Les fantassins à arc long britanniques sont des unités extrêmement puissantes qui sont adeptes des positions défensives.
  3.  Utilisez l'océan pour pêcher et pour commercer grâce au port de Limassol à l'ouest, mais faites attention à la flotte mamelouke.
  4.  Les chevaliers des ordres croisés, les soldats les plus puissants du champ de bataille, suivront vos ordres. Déployez ces troupes d'élite là où le combat fait rage et coordonnez leurs manœuvres avec les vôtres.
  5.  L'Ilkhanat mongol déteste les Mamelouks et pourrait constituer un allié puissant, si jamais vous deviez en avoir besoin.

Éclaireurs[]

Rapport de vos éclaireurs :

  •  Édouard 1er (1, rouge) est arrivé à Acre avec une armée de croisés pour s'occuper de la défense de la ville.
  •  La ville croisée de Tripoli (2, bleu) est située légèrement au nord de la position d'Édouard à Acre. Tripoli se défendra avec des sergents, des arbalétriers et des piquiers.
  •  La chevalerie des ordres croisés (3, jaune) contrôle plusieurs forteresses et camps en périphérie, ainsi que des enclaves dans Acre et Tripoli. La chevalerie possède une puissante armée d'infanterie et de cavalerie lourde.
  • La ville d'Alep, contrôlée par les Mamelouks (5, cyan) frappera Tripoli depuis le nord. Alep attaque avec ses fantassins à épée longue, chameaux, tirailleurs d'élite et engins de siège.
  •  Le sultanat mamelouk (6, vert) contrôle les zones sud et est de la carte. Son sultan, Baybars, attaquera les croisés de manière impitoyable avec ses mamelouks, archers de cavalerie et engins de siège.
  •  Les villes de Qaqun (7, violet) et Nazareth (8, gris) sont situées au sud et au sud-est. Elles fournissent les forces mameloukes de provisions et d'hommes, mais sont mal gardées et tomberont face à une offensive rapide.
  •  L'Ilkhanat mongol (4, orange) possède les territoires Nord-Est de la carte. Sa horde composée d'unités de cavalerie et d'archers de cavalerie sommeille pour le moment, mais pourrait se réveiller à tout instant."

Joueurs[]

Joueur[]

  • Joueur (Britanniques): Le joueur contrôle la ville d'Acre. Elle est bien fortifiée, avec des doubles murs fortifiés et de nombreuses tours. Il convient de noter que même si la ville contient une grande variété de structures différentes, il lui manque un forum. Il est également interdit au joueur d'en construire un lui-même, ni de construire d'autres structures produisant des unités, ce qui rend la protection des bâtiments de la ville de la plus haute importance. Les forces initiales du joueur sont constituées d'une solide équipe de fantassins à arc long, complété par un petit groupe de piquiers et de chevaliers.

Alliés[]

Neutre → Allié[]

Ennemis[]

  • Alep (Sarrasins): Alep est une ville ennemie au milieu de la carte et entraînera des chameaux, des fantassins à épée longue, des tirailleurs d'élite et des armes de siège.
  • Mamelouks (Sarrasins): Ils ont plusieurs bases dispersées sur la carte et attaquent Acre dès le début. Ils entraînent des Mamelouks, des archers de cavalerie, de la cavalerie légère, des armes de siège et des navires de guerre. Au fil du temps, ils deviennent plus forts et leurs unités sont entièrement améliorées.
  • Qaqun (Tatars): Ils disposent d'une petite garnison et de quelques bâtiments, et fournissent des ressources aux forces mameloukes.
  • Nazareth (Sarrasins): Ils disposent d'une petite garnison et de quelques bâtiments, et fournissent des ressources aux forces mameloukes. Nazareth dispose également d'un forum mais ils ne formeront aucun villageois.

Stratégie[]

Cette section a besoin d'être développé . Vous pouvez aider en y contribuant.

Conclusion[]

Les combats furent rudes. Les croisés et les Mamelouks s'entretuèrent en masse, recouvrant de sang et d'entrailles les remparts et les champs autour d'Acre et de Tripoli.

Tout au long de la croisade, mon père prouva ses talents de tacticien et d'homme d'État. Intrépide face au danger, il mena une attaque audacieuse qui dévasta les villes ennemies de Nazareth et de Qaqun.

Après ces victoires, il convainquit la terrifiante horde de l'Ilkhanat mongol d'attaquer les Mamelouks, semant la terreur dans la région d'Alep.

Baybars, jusqu'alors invincible, fut submergé et contraint de battre en retraite. Avant de partir, il envoya un nizârite armé d'une lame empoisonnée pour éliminer son rival. Édouard tua l'assassin, mais une blessure au bras le laissa alité pendant des mois.

Advertisement