Wiki Age of Empires
Advertisement
Civilisation Arbre des technologies Stratégie

Les Teutons sont une civilisation d'Europe centrale dans Age of Empires II. Ils s'inspirent de l'Allemagne du Moyen Âge et du Saint-Empire romain germanique, ainsi que des ordres militaires chrétiens médiévaux, telle que l'ordre Teutonique. Ils se spécialisent dans l'infanterie.

Les Teutons apparaissent également dans Age of Empires III et Age of Empires IV en tant qu'Allemands et Saint-Empire romain germanique, respectivement. Dans les deux jeux, ils partagent les mêmes caractéristiques des Teutons, à savoir une civilisation spécialisée dans l'infanterie, dotée d'une économie et d'une capacité défensive fortes.

Caractéristiques[]

Unité unique[]

Technologies uniques[]

  • Cuirasses: Les armes de siège gagnent +4 en armure de mêlée.
  • Crénelures: Les châteaux gagnent +3 en portée et l'infanterie en garnison tire des flèches.

Bonus de civilisation[]

  • Les moines ont une portée augmentée de 100% pour la guérison.
  • Les tours peuvent abriter 2 fois plus d'unités
  • Les technologies Meurtrières et Plantes Médicinales sont gratuites.
  • Les fermes coûtent 40 % moins cher.
  • Les forums peuvent abriter 10 unités supplémentaires en garnison.
  • Les unités de Casernes et de l'Écurie gagnent +1 armure par âge à partir de l'âge des châteaux (+2 au total).

Bonus d'équipe[]

  • Les unités sont plus résistantes à la conversion.

Aperçu[]

Cette section a besoin d'être développé . Vous pouvez aider en y contribuant.

Liste des changements[]

The Age of Kings[]

  • Les forums ont +2 d'attaque et +5 de portée
  • Les fermes sont 33 % moins chères.
  • Les chevaliers teutoniques se déplacent à une vitesse de 0.65 et se créent en 19 secondes
  • Les chevaliers teutoniques non-élites ont 70 points de vie

The Conquerors[]

  • Les forums ont +2 d'attaque et +5 de ligne de mire
  • Crénelures introduite.
  • Les chevaliers teutoniques se créent en 12 secondes

The Forgotten[]

  • Les moines guérissent désormais automatiquement à partir de 2x la portée. Auparavant, ils guérissaient automatiquement à distance normale, bien que leur portée lorsqu'ils étaient chargés de guérir était toujours doublée.
  • Les forums peuvent mettre en garnison 25 unités plutôt que d'avoir +2 d'attaque et +5 en ligne de mire
  • Cuirasses introduite.
  • Les chevaliers teutoniques non-élites ont 80 points de vie

The African Kingdoms[]

  • Coût en bois pour Cuirasses réduit (500 bois → 400 bois).
  • Avec le patch 4.8, les chevaliers teutoniques se déplacent à une vitesse de 0.7

Definitive Edition[]

  • Plantes Médicinales ajouté à l'arbre des technologies. Gratuit en tant que bonus de civilisation.
  • Avec la mise à jour 35584 :
    • Les fermes sont 40 % moins chères.
    • Les unités de Casernes reçoivent +1/+0 d'armure à partir de l'âge des châteaux
  • Avec la mise à jour 36906 :
    • Les unités de Casernes et de l'Écurie reçoivent +1/+0 d'armure par âge à partir de l'âge des châteaux
    • Les chevaliers teutoniques se déplacent à une vitesse de 0.8

Dawn of the Dukes[]

  • Avec la mise à jour 56005 :
    • Les chevaliers teutoniques non-élites ont plus d'attaque (12 → 14) et d'armure de mêlée (5 → 7).
    • Le coût d'amélioration du chevalier teutonique d'élite a été réduit (1,200 nourriture, 600 or → 950 nourriture, 500 or).

Dynasties of India[]

  • Avec la mise à jour 66692, Grue à poulie a été supprimée de l'arbre des technologies des Teutons.
  • Avec la mise à jour 81058, le coût en or des chevaliers teutoniques est réduit (40 or → 30 or).

Représentation dans les campagnes[]

Les Teutons sont la civilisation du joueur dans la campagne de Barberousse. Ils apparaissent également à plusieurs reprises dans d'autres scénarios et campagnes en tant qu'alliés ou ennemis :

Saladin[]

  • Les cornes d'Hatti et Le siège de Jérusalem
    • Hospitaliers - Ennemi
    • Templiers - Ennemi
  • Djihad !
    • Ascalon - Ennemi
  • Le lion et le démon
    • Templiers - Ennemi

Gengis Khan[]

  • La promise
    • Bohémiens - Ennemi
    • Allemands - Ennemi
  • Paix mongole
    • Hongrie - Ennemi

Barberousse[]

Cette campagne se joue avec les Teutons.

  • Empreur romain sacré
    • Bavière - Ennemi
    • Saxe - Ennemi
    • Lorraine – Ennemi
    • Bohème - Ennemi
  • Henri le Lion
    • Bavière - Allié
    • Saxe - Allié
    • Henry le Lion - Allié → Ennemi
  • Pape et anti-Pape
    • Milan - Ennemi
    • Crémone - Allié
  • La ligue lombarde
    • Henry le Lion - Allié → Ennemi
    • Padoue - Ennemi
  • La marche de Barberousse
    • Hospitaliers - Allié

Attila le Hun[]

  • La Grande chevauchée
    • Dyrrhachium - Ennemi
  • La chute de Rome
    • Mediolanum - Ennemi

Bari[]

Dans le Definitive Edition:

  • Un plan bien ficelé
    • Saint-Empire romain - Ennemi
    • Voie commerciale ennemie - Ennemi

Sforza[]

Dans le HD Edition:

  • O Fortuna
    • Brigata Malatesta - Allié

Batailles des Oubliés[]

  • Honfoglalás
    • Francie orientale - Ennemi

Tamerlan[]

  • Un titan parmi les mortels
    • Chevaliers hospitaliers - Ennemi

Kotyan Khan[]

  • Sang pour sang
    • Autrichiens - Allié → Ennemi
  • Un nouveau territoire
    • Autrichiens - Ennemi

Édouard le Sec[]

Grands-Ducs[]

  • Un royaume divisé
    • Le duc de Bavière - Allié
  • Mariage impie
    • Le duc de Bavière - Allié
    • Le comté de Namur - Allié ou Ennemi

Les Hauteville[]

  • Une merveille du monde
    • Emp. Lothaire IIIHenry le Superbe - Ennemi

Olgierd et Kęstutis[]

  • Une affaire de famille
    • Pilleurs teutoniques - Ennemi
  • Une terre morte
    • L'ordre Teutonique - Ennemi
    • L'ordre de Livonie - Ennemi
  • Dans l'ombre du trône
    • L'ordre Teutonique - Neutre → Allié ou Ennemi potentiel

Hedwige[]

  • Le Joyau de la Couronne et Le duel des ducs
    • L'ordre Teutonique - Ennemi
  • Le siège de Vilnius
    • L'ordre Teutonique - Ennemi
    • Pilleurs teutoniques - Ennemi
  • L'œuvre d'une femme
    • L'ordre Teutonique - Ennemi
    • L'Union du Lézard - Allié → Ennemi
    • Prusse - Ennemi

Jan Žižka[]

  • L'hermite borgne
    • L'Union de la noblesse - Ennemi
  • Courage et fortune
    • L'ordre Teutonique - Ennemi
    • Commandants teutoniques - Ennemi
  • La cité d'or
    • Empereur Sigismond - Ennemi
    • Mercenaires allemands - Ennemi
  • La furie impériale
    • Empereur Sigismond - Ennemi
  • Guerrier du Seigneur
    • Pilsen - Ennemi

Thoros[]

  • Entre deux feux
    • Templiers - Ennemi → Allié
  • Vagues sanglantes
    • Alexandrette - Allié

L'Art de la guerre[]

  • Charger les ennemis se joue avec les Teutons.

Dialogues[]

Dans le jeu, les unités teutoniques parlent le vieux et le moyen haut allemand, qui sont les langues ancêtres de l'allemand standard moderne et de nombreux dialectes (par exemple le bavarois, le souabe, le saxon de Transylvanie, etc.). Ils étaient parlés dans l'Allemagne actuelle ainsi qu'en Europe centrale et dans certaines parties de l'Europe de l'Est (par exemple en Transylvanie) entre 700 et 1350 environ, cela correspond donc bien à la période représentée dans le jeu. Les Goths parlent la même langue dans le jeu, mais en réalité, les Goths avaient leur propre langue gothique qui était parlée dès le 4ème siècle et a disparu au 8ème ou 9ème siècle.

Villageois
  • Ja ? - Oui ?
  • He, ja - Mais oui
  • Bereyte - Prêt
  • Heisse ? – Ordre ?
  • Des ware - Certes
  • Ja - Oui
  • Reyte - Correct
  • Das ich soll - Ça, je le [ferai]
  • Buuwere - Construire
  • Holza / Holzer - Couper du bois
  • Gebuure - Cultiver
  • Fischere - Pêcher
  • Suocha - Chercher, rassembler
  • Jägere - Chasser
  • Houwa - Extraire, couper
  • Flickmann - Bricoleur, réparateur (de petits objets)
Militaires
  • Ja ? - Oui ?
  • Bereyte - Prêt
  • Heisse ? – Ordre ?
  • Ja - Oui
  • Das ich soll - Ça, je le [ferai]
  • Des ware - Certes
  • Striitet ! - Attaquer !
  • Se stöörme ! - À l'assaut !
  • Ja ! - Oui !
  • Sassa ! - À la bataille !
Moine
  • Heisse ? – Ordre ?
  • He, ja - Mais oui
  • Bereyte - Prêt
  • Ja ? - Oui ?
  • Des ware - Certes
  • Ja - Oui
  • Reyte - Correct
  • Das ich soll - Ça, je le [ferai]
Roi
  • Ja ? - Oui ?
  • He, ja - Mais oui
  • Bereyte - Prêt
  • Heisse ? – Ordre ?
  • Des ware - Certes
  • Ja - Oui
  • Reyte - Correct

Noms des joueurs IA[]

Lorsqu'il joue à un jeu d'escarmouche contre l'ordinateur, le joueur peut rencontrer l'un des personnages IA teutoniques suivants :

  • Albert l'Ours
  • Conrad le Salique
  • Empereur Lothaire Ier
  • Frédéric Barberousse
  • Henry III
  • Henry le Lion
  • Léopold Ier
  • Lothaire II
  • Otto le Grand
  • Maximilien II
  • Maximilien de Habsbourg
  • Roi Heinrich
  • Roi Karl
  • Roi Rupert
  • Rudolphe de Swabe

Histoire[]

L'origine de l'Allemagne remonte à l'époque où Charlemagne fut couronné empereur d'Occident en 800. À sa mort, l'empire fut divisé en trois parties qui se refondirent progressivement en deux royaumes distincts : le royaume occidental des Francs, qui devint la France, et le royaume oriental de Germanie, qui devint l'Allemagne. Le titre d'empereur d'Occident fut transmis aux descendants de Charlemagne jusqu'à la fin de leur règne au Xème siècle. En 919, Henri, duc de Saxe, fut élu roi de Germanie par ses pairs. Son fils Otton fut sacré empereur en 962.
Histoire Teutons

Le Saint-Empire romain gouverné par Otton Ier s'étendait au-delà de la plaine germanique, au nord jusqu'à la Baltique, à l'est dans des régions de la Pologne actuelle, et au sud jusqu'à la Suisse, l'Autriche et l'Italie du Nord. Dès le début, les empereurs rencontrèrent de grandes difficultés à gouverner les deux régions disparates qu'étaient la Germanie et l'Italie, séparées par les Alpes.

Le Saint-Empire romain prospéra dans un premier temps, car il profitait à ses deux royaumes principaux, la Germanie et l'Italie. Les origines barbares des Germains étaient encore tenaces. En effet, ils avaient été vaincus par Charlemagne un siècle plus tôt seulement. Ils profitèrent grandement de la culture, de la technologie et du commerce italiens. Les Italiens accueillirent avec bienveillance cet empire qui leur garantissait une paix et une stabilité relatives, ces derniers ayant été envahis à plusieurs reprises durant les 500 dernières années. La tutelle de l'empire permettait de défendre la papauté et offrait les conditions nécessaires à la croissance des cités-États italiennes.

Les armées impériales étaient composées en partie d'occupants de domaines ecclésiastiques au service de l'empereur. Un second contingent important était constitué de ministériels, un corps de serfs entraînés et équipés comme des chevaliers, mais qui n'étaient pas des hommes libres. Ces armées avaient pour fonction de réprimer les révoltes ou les infractions des nobles locaux et des paysans, et de défendre l'empire contre les raids vikings au nord, et hongrois à l'est.

La Germanie demeurant un ensemble de principautés indépendantes et rivales, les guerriers germains devinrent particulièrement compétents. Les soldats germains les plus renommés étaient les Chevaliers teutoniques, un ordre religieux et militaire fondé à l'époque des croisades. Les Chevaliers teutoniques introduisirent le christianisme dans les pays baltes par la force, mais la victoire d'Alexandre Nevski sur le lac Peïpous gelé mit fin à leur conquête.

Le conflit entre les empereurs germaniques et l'Église au sujet de l'investiture des évêques eut pour conséquence d'affaiblir le pourvoir des empereurs en Germanie et en Italie. L'autorité impériale devint même caduque durant une période de troubles où l'empereur fut provisoirement excommunié et une guerre ouverte fut déclarée à Rome. Les princes germains locaux défendirent leurs territoires et combattirent les Vikings sans l'ingérence ou l'aide de l'empereur. En Italie, les cités-États en plein essor s'allièrent pour former la Ligue lombarde et refusèrent de reconnaître l'autorité de l'empereur.

Le pouvoir politique en Germanie et en Italie bascula de l'empereur aux princes locaux et aux cités. Les ministériels se révoltèrent, prenant le contrôle des villes et des châteaux où ils se trouvaient en garnison, et se déclarèrent libres. Lors de vaines tentatives pour reconquérir l'Italie, des concessions supplémentaires furent accordées aux princes locaux en Germanie. Au milieu du XIIIème siècle, le Saint-Empire romain n'existait plus que de nom. Le trône demeura vacant pendant 20 ans. Les princes germains ne se préoccupaient plus que de leurs propriétés. Les cités-États italiennes, devenues suffisamment puissantes pour se défendre seules, ne voulaient plus d'un souverain germain.

Dès lors, les empereurs successifs du Moyen-Âge furent élus par les princes germains, ne conservant de leur fonction que le titre et ne dirigeant guère plus que leurs domaines familiaux. La Germanie demeura une puissance secondaire en Europe au cours des siècles qui suivirent.
—section histoire des Teutons dans Age of Empires II

Anectodes[]

  • L'icône de la civilisation des Teutons est basée sur basé sur le Reichsadler d'Henri VII et de Louis IV au XIIe siècle.
  • L'image de l'interface utilisateur au Definitive Edition présente un globe crucifère, l'orbe impérial du Saint Empire romain germanique, appelé aussi Reichsapfel ("Pomme impériale"), qui fait partie de la régalia impériale.
  • Leur unité unique, le chevalier teutonique, représente l'ordre Teutonique, qui a participé aux croisades nordiques contre de nombreuses nations païennes du littoral de la mer Baltique, en particulier les Lituaniens. Plus tard, ils combattirent également d’autres nations chrétiennes, notamment la Pologne. Ils sont ainsi représentés dans les campagnes d'Olgierd et Kęstutis et de Hedwige.
  • À l'exception des civilisations amérindiennes, les Teutons sont la seule civilisation d'Age of Empires II à ne pas avoir accès à la cavalerie légère.
  • Depuis The Age of Kings, les Teutons bénéficient des trois améliorations les plus rares (l'onagre de siège, le paladin et la tour de bombarde).
  • Dans le Definitive Edition, les Teutons bénéficient du plus grand nombre de bonus de civilisation, avec six.
  • Les Teutons et les Goths sont les premières civilisations à partager les mêmes dialogues.
  • Les Byzantins et les Teutons sont les seules civilisations qualifiées de « défensives » dans The Age of Kings.
  • Le style de jeu des Teutons se concentre autour d'unités lentes mais puissantes avec une haute résistance à la conversion, ce qui ressemble beaucoup aux Macédoniens d'Age of Empires: The Rise of Rome qui se jouent de la même manière.
  • Les Teutons et les Francs sont les deux seules civilisations qui ont accès au paladin, mais pas aux hussards, ce qui signifie qu'elles se concentrent sur la cavalerie lourde.
  • Les Teutons sont des antagonistes dans chacun des scénarios de campagne de Dawn of the Dukes dans lesquels ils apparaissent, à l'exception potentielle de Dans l'ombre du trône, où ils peuvent devenir alliés selon le choix du joueur.
  • Avant les améliorations introduites dans les mises à jour 35584 et 36906, les Teutons étaient l'une des civilisations les plus sous-estimées, principalement sur les cartes ouvertes comme l'Arabie, en raison de leurs options militaires très limitées. Leur cavalerie manque de mobilité en raison de l'absence d'Élevage et le chevalier teutonique est également lent. L'armure de mêlée supplémentaire pour les unités de Casernes et d'Écurie leur a permis d'acquérir une forte identité en tant que civilisation lente axée sur le combat au corps à corps, donnant ainsi plus de raisons d'être choisies sur les cartes ouvertes, tout en les plaçant parmi les plus fortes pour les cartes fermées. comme Arène et Forêt noire.

Galerie[]

Advertisement