Wiki Age of Empires
Advertisement

Tabard abandonné est le quatrième scénario de la campagne d'Édouard le Sec du jeu Age of Empires II: Definitive Edition - Lords of the West.

Introduction[]

Je crains de me tromper en n'étudiant que les prouesses militaires de mon père. En tant que roi, je dois être à la fois un guerrier et un homme d'État, à son image.

S'inspirant des histoires légendaires du roi Arthur, Édouard passa d'un jeune homme fourbe et hypocrite à un dirigeant pieux et chevaleresque, respecté dans toute la chrétienté.

Mon père instaura des réformes économiques, administratives et juridiques qui renforcèrent et stabilisèrent son royaume. Il s'inspira si bien des concepts byzantins qu'il fut surnommé « le Justinien anglais ».

Pourtant, pour Édouard, ce n'était qu'un moyen de gouverner efficacement, et toutes ses actions ne faisaient qu'alimenter son désir farouche de régner sur toute la Grande-Bretagne. Lorsqu'Alexandre III d'Écosse mourut sans héritier mâle, son objectif semblait pouvoir se réaliser.

Mon père tenta d'abord d'assurer un mariage entre la jeune Marguerite, petite-fille d'Alexandre, et moi, l'héritier apparent du trône d'Angleterre. Quand elle mourut subitement à peine un an plus tard, Édouard mit Jean Balliol sur le trône d'Écosse.

Les fiers Écossais refusaient d'être gouvernés par un pantin de l'Angleterre dont le maître cherchait à les entraîner dans une guerre contre la France. Au lieu de cela, ils s'allièrent avec les Français et se soulevèrent dans une rébellion ouverte.

La fureur d'Édouard était sans borne. Si Balliol ne pouvait pas faire obéir ses sujets, mon père s'emparerait de l'Écosse par la force.

Instructions du scénario[]

Conditions de départ[]

Objectifs[]

  • Prenez Berwick en battant sa garnison.
  • Préparez vos forces pour l'attaque de l'armée écossaise.

Par la suite :

  • Battez l'armée écossaise.

Objectifs secondaires[]

  • Capturez la pierre du destin (relique) pour démoraliser l'armée écossaise.

Conseils[]

  1. Le roi Édouard est restreint à une population de 175 et ne peut toujours pas construire de galions à canon. Les Anglais étant enfoncés dans les territoires ennemis et sur un terrain accidenté, ne peuvent pas construire de murs de pierre non plus.
  2.  Les murs de Berwick sont formidables. Vous allez avoir besoin de nombreuses troupes et d'engins de siège pour les percer.
  3.  Soyez astucieux et prudent, mais résolu. Prenez rapidement Berwick pour faciliter la suite de vos opérations, mais si vous prenez trop de risques et échouez, l'armée écossaise vous écrasera.
  4.  Il n'y a qu'un pont sur le Forth. Faites-en sorte de le contrôler.
  5.  La pierre du destin est un symbole de la royauté écossaise. Saisissez-la pour faire chuter le moral des troupes ennemies.

Éclaireurs[]

Rapport de vos éclaireurs :

  •  Le roi Édouard (1, rouge) est arrivé en Écosse et a établi un camp dans le sud.
  •  La ville prospère de Berwick (2, gris) se situe à l'est. Sa garnison robuste (3, vert) est composée d'arbalétriers, de fantassins à épée et de scorpions.
  •  La puissante armée écossaise (4, bleu) campe au nord et nord-ouest de l'estuaire Firth of Forth. Cette fière armée d'unités de cavalerie, de piquiers et d'engins de siège est une menace pour tout envahisseur.
  •  Le monastère de Scone (5, jaune) se trouve au nord et est défendu par une petite armée symbolique.

Joueurs[]

Alliés[]

  • Berwick (Celtes): La ville est gardée par la garnison. Le joueur prendra le contrôle de la ville une fois la garnison de Berwick vaincue.

Ennemis[]

  • L'armée écossaise (Celtes): Ils resteront passifs pendant 30 minutes, avant d'attaquer avec des Hallebardiers, des Hussards, des Cavaliers (et des Paladins si on leur en donne le temps), des Béliers de Siège et des Scorpions.
  • La garnison de Berwick (Celtes): Ils contrôlent la ville de Berwick et attaqueront continuellement le joueur avec un grand nombre d'arbalétriers, de fantassins à epée à deux mains et de scorpions. La ville de Berwick passera sous le contrôle du joueur une fois la garnison vaincue, ce qui est accompli en détruisant chacune de ses unités et bâtiments de production militaire.
  • Scone (Celtes): Ils ont un monastère avec une relique dedans. Les vaincre et capturer leur relique amènera l'armée écossaise à envoyer un tribut de 5000 pièces d'or au joueur.

Stratégie[]

Cette section a besoin d'être développé . Vous pouvez aider en y contribuant.

Conclusion[]

Père fit preuve d'une incroyable cruauté envers les Écossais. Pour se venger d'une attaque contre Carlisle, il s'empara de la riche ville de Berwick et la mit à sac, massacrant quelque 20 000 habitants.

Balliol, le pantin qu'Édouard avait mis sur le trône d'Écosse, se révéla être un traître. Il envoya l'armée écossaise au sud contre les Anglais, mais subit une défaite cuisante lors de la bataille de Dunbar.

Implorant la pitié d'Édouard, Balliol capitula et fut dépouillé avec mépris de ses insignes royaux. Cette disgrâce lui valut le surnom de Toom Tabard, « le tabard vide ».

En signe d'humiliation, Édouard s'empara de la pierre du couronnement au monastère de Scone et la plaça sur une chaise à l'abbaye de Westminster. La pierre de Scone sacrée, symbole de la royauté écossaise, sanctifierait désormais le destin d'une lignée sans fin de rois anglais.

Advertisement