Wiki Age of Empires
Advertisement

Robert (921)

Lorsque les terres de Robert Ier lui sont injustement retirées par un roi mal avisé et offertes aux pillards vikings, il estime que le titre de roi lui revient légitimement. Cette entreprise n'est pas sans précédent : le frère de Robert a lui-même renversé un roi il y a une trentaine d'années avec le soutien des ducs francs. Robert parviendra-t-il à répéter cet exploit ?
—description dans le jeu

Robert est l'un des scénarios de la campagne Vainqueurs et vaincus de l'extension Age of Empires II: Definitive Edition - Victors and Vanquished.

Le scénario relate la lutte de Robert Ier, alors comte de Neustrie, pour devenir roi des Francs.

Introduction[]

Robert était furieux.

Le roi des Francs avait pris ses terres.

Si ses terres avaient été données à un autre duc ou même incorporées dans le domaine du roi, Robert aurait été agacé, mais il se serait simplement plaint.

Non, c'était bien pire. Le roi des Francs avait écouté ses conseillers, intéressés par l'appât du gain, et donné ses terres aux Nordiques. Ceux-là même qui avaient tué son père.

Ce n'était pas un simple échange avec des pillards. Cela avait pour objectif de punir Robert.

Le frère de Robert, Odo, avait autrefois été roi, élu par les ducs francs ayant renversé l'arrière-petit-fils de Charlemagne. Quand Odo mourut, un autre descendant de Charlemagne prit la couronne. Ce roi était aussi inefficace que son prédécesseur.

Et tout aussi stupide.

Robert avait une décision à prendre : pourrait-il compter sur le soutien des ducs pour le nommer roi ou devrait-il récupérer la couronne par la force ?

Instructions du scénario[]

Conditions de départ[]

Cette section a besoin d'être développé . Vous pouvez aider en y contribuant.

Objectifs[]

Objectifs principaux[]

  • La merveille franque ne doit pas être détruite.

Choisissez parmi la liste suivante :

  • Obtenez 100 points de soutien de tous les ducs restants.
  • Éliminez tous les ducs et prenez le contrôle de Paris (édifice).

Augmentez le soutien ducal en fournissant des ressources ou en accomplissant certaines actions:

  • Normandy: population militaire
  • Flandres : tuer les unités normandes et nordiques
  • Bourgogne : posséder des châteaux
  • Aquitaine : détenir des reliques
  • Gascogne : raser les bâtiments aquitains ou tributaires.

Objectifs secondaires[]

  • Changez de diplomatie pour attaquer les ducs.

Atteignez le rang de comte de Paris :

  • Tuez 100 unités nordiques.
  • Construisez un château à Paris (zone marquée par des drapeaux).
  • Capturez 3 reliques.

Atteignez le rang de duc d'Orléans :

  • Disposez de 100 unités militaires.
  • Capturez 6 reliques.

Atteignez le rang de duc des Francs :

  • Possédez 5 châteaux.
  • Vainquez les Nordiques.

Conseils[]

  1. Vous avez une population maximale de 200 et vous ne pouvez pas former d'unités poudre à canon.
  2. Les ducs qui vous soutiennent pleinement combattront vos ennemis. Dirigez leurs armées avec des flammes. Vous pouvez également les commander individuellement en ajustant vos paramètres de chat avant d'utiliser votre flamme.
  3. Il n'est pas nécessaire d'obtenir le soutien de tous les ducs ni de vaincre chacun d'eux. Par exemple, vous pouvez remporter la victoire en battant seulement deux ducs et en obtenant le soutien des trois autres.
  4. Le tribut a un impact plus significatif au début, mais à mesure que vous et les autres ducs accumulez davantage de richesses, gagner leur soutien nécessitera une plus grande quantité de ressources. Gardez à l'esprit qu'ils acceptent la nourriture, le bois, l'or et la pierre.
  5. Avant d'engager le combat contre un duc, assurez-vous de consulter l'écran des Objectifs pour identifier les alliances actives. Ces alliances peuvent varier d'une partie à l'autre.
  6. Diviser pour mieux régner. Obtenir le soutien total d'un duc conférera des bonus et rompra toutes les alliances qu'il a actuellement. En obtenant le soutien du bon duc, vous pouvez même démanteler des coalitions potentiellement puissantes contre vous.
  7. Si vous êtes en guerre avec tous les ducs, le roi des Francs deviendra hostile. De même, si vous attaquez le roi, tous les ducs qui ne vous soutiennent pas pleinement s'uniront contre vous. Même si vous avez l'intention de gagner par la conquête, choisissez le moment propice pour mener vos guerres et créer vos alliances.
  8. La construction de châteaux est possible uniquement sur votre propre territoire, en territoire ennemi, ou sur le territoire des ducs qui vous soutiennent pleinement.

Éclaireurs[]

  • Robert Ier est un comte de la Francie centrale. Cela signifie qu'il est entouré de tous côtés par des alliés ou des ennemis potentiels.
  • Le roi des Francs (bleu), descendant de Charlemagne, ne possède pas la même habileté et le même courage que son ancêtre. Cependant, ses domaines, centrés autour de la ville fluviale de Paris, sont bien défendus et ses armées sont bien équipées.
  • Suite à un récent raid sur Paris, le roi franc a concédé des terres aux Nordiques : les terres de Robert. Ils ont établi leur territoire au nord de celui de Robert, dans une région appelée aujourd'hui la Normandie (vert). Les Normands ne respectent que la force militaire, combattant aussi bien en tant qu'infanterie que cavalerie.
  • La Flandre (orange) se situe au nord de Robert et de la Normandie, de l'autre côté de la Seine. Les Flamands ont une longue histoire de lutte contre les Nordiques et ne soutiennent pas la décision du roi de leur accorder des terres. Ils apporteront leur soutien à tous ceux qui humilient les Normands. Les Flamands combattent en tant qu'infanterie et cavalerie, mais peuvent également former la milice flamande.
  • La Bourgogne (violet) occupe les parties orientales de la Francie près de la frontière avec l'Allemagne. Le duc de Bourgogne est de nature martiale et soutiendra les constructeurs de châteaux. Les Bourguignons combattent en tant que cavaliers et archers.
  • L'Aquitaine (cyan), au sud de Robert, couvre le vaste territoire entre les fleuves de la Loire et la Garonne. Le duc d'Aquitaine est réputé pour sa piété, ayant récemment construit l'abbaye bénédictine de Cluny. Il soutiendra des dirigeants tout aussi pieux. L'Aquitaine combat avec l'infanterie, la cavalerie et les archers.
  • La Gascogne (gris) est située au sud de l'Aquitaine et entretient des relations hostiles avec ce duché. Bien que le duc de Gascogne ne souhaite pas combattre l'Aquitaine directement, il apportera son soutien à quiconque affaiblira son rival. En raison de la relative pauvreté de ses terres, il appréciera également doublement tous les cadeaux qui lui seront envoyés. La Gascogne combat en tant qu'infanterie.
  • Enfin, les Nordiques (rouge) ont récemment conquis la Bretagne. Les autres ducs tentent de soudoyer les pillards nordiques pour les tenir à l'écart, mais Robert n'est pas disposé à leur payer un tribut puisque ces derniers ont tué son père. Les raids nordiques s'effectuent avec de l'infanterie et des drakkars.

Joueurs[]

Joueur[]

Ennemi[]

  • Nordiques (Vikings): Ils ont une petite base militaire et une véritable ville avec des châteaux à l'ouest de la carte. Ils produisent de l'infanterie et des drakkars.

Allié (potentiel ennemi)[]

  • Roi des Francs (Francs): Il possède une base avec des châteaux au centre-ouest de la carte, ainsi que la ville fortifiée de Paris. La première produit des moines, des lanceurs de hache et plus tard des trébuchets. La ville de Paris se défend avec une armée composée d'infanterie, de paladins, d'arbalétriers et d'armes de siège.

Ducs[]

Tous les ducs sont alliés au début de la partie.

  • Normandie (Siciliens): Leur base se trouve au nord de la position du joueur.
  • Flandre (Teutons): Leur base se trouve au nord de la carte.
  • Bourguignon (Bourguignons): Leur base se trouve à l'est de la carte.
  • Aquitaine (Francs): Leur base se trouve vers le sud au dessus de la base gasconne.
  • Gascogne (Goths): Leur base se trouve tout au sud de la carte. Ils produisent des navires.

Dynamique des ducs[]

Les ducs peuvent former des alliances entre eux. Déclarer la guerre à un duc provoquera les alliés de ce duc, qui à leur tour déclareront la guerre aux alliés de ce duc, provoquant une réaction en chaîne. Les ducs peuvent s'allier avec le joueur s'ils peuvent obtenir son "soutien" qui se mesure sur une échelle de 0 à 100, et ne peut pas être diminuer. Pour augmenter le soutien, le joueur doit accomplir des "quêtes", différentes pour chaque duc, ou leur donner des ressources avec une valeur du tribut qui diminue avec le temps. Lorsqu'un duc soutient le joueur, il suivra des fusées éclairantes pour le soutenir militairement et avoir les mêmes alliances que le joueur, et toutes les alliances de mariage précédentes seront rompues. Un duc qui est un ennemi pour le joueur ne formera aucune nouvelle alliance.

Stratégie[]

Cette section a besoin d'être développé . Vous pouvez aider en y contribuant.

Conclusion[]

Robert fut couronné roi. Mais comme la bougie qui brille le plus fort éclaire moins longtemps, il mourut au bout d'un an seulement. Il fut tué au combat contre le roi précédent et ses partisans normands.

Néanmoins, sa prise de pouvoir changea la France pour toujours.

Même si trois autres descendants de Charlemagne régneront ensuite, cette célèbre dynastie s'affaiblit au cours des décennies à venir. Le dernier de cette maison mourut dans un accident de chasse, permettant ainsi au petit-fils de Robert de monter sur le trône.

De son prénom Hugues, ce petit-fils s'appelait Capet. Sa dynastie serait connue sous le nom de capétienne et règnerait sur la France pendant huit siècles.

Anecdotes[]

  • Avec 38 reliques sur la carte, c'est le scénario qui en compte le plus dans le jeu.
  • Ce scénario, avec Vertigier, est l'un des rares où le joueur peut obtenir plus d'un succès à partir du même scénario. Contrairement à Vertigier les succès ne peuvent pas être obtenus simultanément au cours d'une seule partie, car ils impliquent des conditions de victoire différentes (l'une implique de gagner avec le soutien d'au moins trois ducs, tandis que l'autre implique de gagner en battant tous les ducs et le roi des Francs).
Advertisement