Wiki Age of Empires
Advertisement

Le siège de Paris est le cinquième scénario de la campagne de Jeanne d'Arc du jeu Age of Empires II: The Age of Kings.

Introduction[]

3 septembre, Reims.

La France a de nouveau un roi. Hélas, l'influence croissante de Jeanne au sein du peuple attise la jalousie des courtisans.

Les vils conseillers du roi veulent sa tête, et ce n'est qu'une question de temps avant qu'ils ne parviennent à empoisonner l'esprit du suzerain.

Jeanne doit se hâter d'accomplir sa mission. Paris, joyau de la couronne de France, ploie sous le joug anglais depuis des décennies et les patriotes français piégés dans la ville brûlent de s'échapper. Nous marchons sur la capitale en espérant que les renforts qui nous ont été promis arriveront à temps.

Instructions du scénario[]

Conditions de départ[]

Différences entre les niveaux de difficulté[]

  • En difficulté standard, les Anglais/Britanniques sont neutres, il n'y a pas d'onagres ni de trébuchets à Paris, et il manque quelques onagres de siège et champions à l'embuscade bourguignonne.
  • En difficile, Paris est désormais fortement fortifiée avec des donjons et des tours de bombarde, les Anglais/Britanniques ont plusieurs moines dans la ville et la force bourguignonne est deux fois plus importante. La bonne idée consiste à sauvegarder régulièrement.

Objectifs[]

  • Jeanne doit survivre.
  • Les villageois réfugiés de Paris tentent d'échapper au joug des Anglais. Retrouvez-en au moins 6.
  • Après avoir localisé les réfugiés, rejoignez les renforts envoyés à Paris par le roi, au sud du pont qui enjambe le fleuve.
  • Escortez Jeanne jusqu'au château de Compiègne (le carré entre les drapeaux).

Conseils[]

  1. Inutile d'éliminer toutes les unités anglaises, concentrez-vous plutôt sur vos objectifs.
  2.  Protégez vos armes de siège sous peine de vous retrouver en difficulté face aux tours.
  3.  Vous pouvez employer les réfugiés pour réparer vos armes de siège, mais ils sont incapables de construire des bâtiments.
  4.  Si vous êtes submergé par le nombre, sonnez la retraite immédiatement !

Éclaireurs[]

Rapport de vos éclaireurs :

  • L'armée française menée par Jeanne (1, bleu) a atteint les faubourgs de Paris (3, rouge). L'immense cité grouille de soldats anglais, mais de nombreux partisans sont prêts à se soulever contre l'envahisseur à la seule vue des troupes françaises. Le roi de France a également promis l'envoi de renforts (5, jaune) par bateau dès que Jeanne aura atteint l'île de la Cité, située sur la Seine.
  • La ville alliée la plus proche est Compiègne (4, cyan), à l'est de Paris ; elle constitue l'unique point de repli sûr de la région.

Joueurs[]

Joueur[]

  • Joueur (Francs): Le joueur commence à l'extrême sud de la carte avec Joan et son armée.

Alliés[]

  • Les hommes du roi (Francs): Les hommes du roi envoient un navire de transport pour aider le joueur, mais ont peu à offrir, ne donnant qu'une milicien et une cavalerie d'éclairage.
  • Compiègne (Francs): Compiègne est une ville située à la limite nord-est de la carte. Ils disposent d'une défense considérable avec un château et plusieurs donjons. Ils seront attaqués par les Bourguignons une fois que le joueur sera à proximité.

Allié → Neutre[]

  • Bourguignon (Bourguignons (Francs avant Lords of the West)): Les Bourguignons ont une armée qui attend devant la ville de Compiègne. Ils représentent peu de menace pour le joueur car ils se concentrent sur l'assaut de Compiègne, mais essayez de ne pas trop vous approcher d'eux car ils peuvent facilement tuer les réfugiés grâce à leurs paladins, champions et onagres. (depuis Lords of the West, ils ont également des coutiliers d'élite)

Neutre (ennemi avant le Definitive Edition)[]

  • Anglais (Britanniques avant le Definitive Edition) (Britanniques): Les Anglais contrôlent toute la ville de Paris. Le joueur doit rechercher dans la ville des réfugiés français à secourir et y rencontrer les hommes du roi. Ils défendent la ville avec des fantassins à arc long d'élite, des onagres, des champions et des cavaliers.

Stratégie[]

Cette section a besoin d'être développé . Vous pouvez aider en y contribuant.

Conclusion[]

Malédiction. Alors que les réfugiés accouraient au château de Compiègne, Jeanne s'est fait piéger à l'extérieur. Les soldats bourguignons l'ont désarçonnée avant de parader avec leur captive.

Comment fermer l'œil alors que notre précieuse Jeanne dépérit dans les geôles bourguignonnes ?

Les soldats observent le ciel implacable en se vouant à la damnation éternelle pour l'avoir abandonnée... pour avoir abandonné la France.

Paris fut la première défaite majeure jamais infligée à notre armée. Si le roi avait envoyé les renforts promis, nous aurions pris la ville. À présent, la France vit ses heures les plus noires.

Advertisement