Wiki Age of Empires
Advertisement
Icone info
Cet article concerne l'unité d'Age of Empires II: Definitive Edition. Pour l'unité d'Age of Empires III: The Asian Dynasties, voir Keshik (Age of Empires III).

Unité de cavalerie unique tatare qui produit de l'or en affrontant les unités adverses.
—description dans Age of Empires II

Le Keshik est l'unité unique des Tatars dans Age of Empires II: Definitive Edition. C'est une unité de cavalerie qui génère lentement de l'or en attaquant les unités ennemies.

Les Keshiks peuvent être améliorés en Keshiks d'élite à l'âge impérial.

Stratégie[]

Les Keshiks constituent un cas particulier : une unité de cavalerie moyenne semblable à un tarkan avec un avantage économique. Leur attaque et points de vie élevés et leur capacité à générer de l'or tout en attaquant en font d'excellentes unités de pillage. De plus, leur coût relativement bas les rend plus rentables que les autres unités de cavalerie lourde (comme le paladin), malgré leurs statistiques plus faibles.

Les Keshiks devraient être préférés aux chevaliers au début de l'âge des châteaux pour les ruées si le joueur commence avec un château, car ils sont beaucoup moins chers tout en générant également de l'or. Cependant, ils ne sont pas assez forts par rapport aux chevaliers pour justifier la construction d'un château plus tôt. Ils peuvent faire une grande différence à la fin de l'âge impérial, en particulier dans les jeux 1v1 ou de mêlée générale, car leur génération d'or peut aider à soutenir l'économie de l'or en fin de partie et à retarder quelque peu la « guerre des jetables » (mais le joueur devrait toujours collecter des reliques et soutenir les Keshiks avec des unités jetables).

Le Keshik est légèrement plus rapide qu'un chevalier, mais cet avantage en termes de vitesse lui permet de rattraper tous les archers montés, ce qui devrait être la composition idéale pour les Tatars en fin de partie si l'or est suffisant. Le Keshik étant une cavalerie moyenne, il est toujours plus lent que les chameaux et la cavalerie légère. L'amélioration au Keshik d'élite, bien qu'elle soit coûteuse, est très rapide, en seulement 40 % du temps de l'amélioration au Cavalier. Cela peut donc renverser le cours du jeu au début de l'âge impérial.

Le Keshik comble également un trou de conception dans l'arbre des technologies. Les Tatars manquent même de Cotte de mailles chaînée pour leur infanterie. En tant que telle, leur ligne de milicien est presque inutile. Le Keshik peut être utilisé pour contrer les guerriers aigle en raison de son armure et de son attaque décentes, de sa vitesse rapide et de son coût bon marché. Bien que certainement utilisables, les chevaliers tatars n'ont rien pour eux à long terme. Toutes les autres unités de l'arbre des technologies tatar vont de la tenue de contre-attaques sans être un véritable contre-courant (comme les hussards) à celles qui sont durement contrées (comme les archers de cavalerie lourde).

Bien que le combat au corps à corps d'un Cavalier et d'un Keshik puisse se dérouler dans les deux sens, le joueur devrait préférer le Keshik en raison de ses PV et armure de perçage plus élevés, ce qui le rend plus durable dans diverses situations, notamment lors des raids. Ceci mis à part le fait qu'il est moins cher en or et qu'il génère de l'or. Un autre fait en faveur des Keshik est la ligne de mire supplémentaire par rapport aux Cavaliers non francs, égale à celle des Paladins non francs. Le Keshik d'élite a la même armure de perçage que le Paladin, ce qui signifie qu'il est censé être bon contre les archers. Cependant, les unités de cavalerie légère tatares bénéficient de l'Armure de soie, qui élève leur armure de perçage au niveau de celle des Keshiks et des Paladins.

Le Keshik d'élite fait face à une forte concurrence dans l'arbre des technologies tatare. À l'écurie, ils ont des hussards (qui ont la même armure que les Keshiks en raison d'une technologie unique), des lanciers des steppes d'élite, des chameaux lourds et des cavaliers. Au château, les trébuchets tatars supérieurs demandent du temps de travail pour être créés. Le joueur doit décider quelles unités doivent être créées, puisque les trébuchets peuvent être remplacés par des béliers de siege parfaitement viables à courte portée.

Même s'il s'agit d'une unité de cavalerie très rentable, ils tombent rapidement face à n'importe quelle unité anti-cavalerie ou à des unités plus fortes comme les paladins, les chevaliers teutoniques, les samouraïs, les boyards, les cavaliers bulgares, les Leitis, les éléphants de combat et les éléphants de guerre, ce qui rend indispensable l'utilisation d'autres unités pour protéger les Keshiks. L'inconvénient spécifique des Keshiks par rapport aux Paladins est leur attaque de mêlée plus faible, ce qui rend plus difficile pour eux de vaincre une armée ennemie seul. Heureusement, les Tatars disposent d'excellents archers de cavalerie pour les aider dans ce rôle. Les Keshiks sont extrêmement vulnérables à la conversion en raison du manque de Foi et d'Hérésie. Par conséquent, utiliser les excellents hussards des Tatars pour tuer les moines est également essentiel.

À sa sortie, le Keshik était une unité de cavalerie lourde similaire au Paladin. Cependant, il se comparait plutôt mal, car il avait une durabilité moindre et ne faisait que compenser sa génération d'or. En conséquence, il était généralement préférable d'utiliser des hussards grâce à leur moindre coût. Les tableaux de comparaison ci-dessous indiquent les différences entre toutes les unités de cavalerie (à cheval) disponibles pour les Tatars, triées par ordre croissant de « lourdeur », ainsi que la prochaine amélioration de la ligne de chevaliers. La comparaison du Keshik (standard et élite) avec le Cavalier et le Paladin est utilisée pour mettre en évidence les différences entre la cavalerie moyenne et lourde.

Capacité[]

La génération d'or du Keshik fonctionne de manière similaire à celle du Feitoria, mais uniquement lorsqu'il attaque des unités. La génération d'or fonctionne de la même manière sur toutes les unités, mais pas sur les bâtiments. La génération d'or des deux formes est la même et est directement proportionnelle à la ressource 213, plus précisément par seconde. Étant donné que la génération d'or dépend du temps passé à attaquer, et non des attaques elles-mêmes, la microgestion des attaques peuvent générer moins d'or que la normale, même si les dégâts infligés sont les mêmes. Cela signifie également que la génération d'or est plus importante lorsque le temps nécessaire pour tuer l'unité ennemie est plus long, ce qui signifie que les améliorations d'attaque et d'élite (puisqu'elles fournissent +3 en attaque) réduisent la quantité d'or générée par unité.

Il s'agit d'un flux continu de ressources ; par conséquent, cela est indépendant de l'achèvement de l'attaque (1,9 secondes), de l'achèvement de l'animation d'attaque (1,4 secondes) et de la mort de l'unité (comme on le voit avec l'infanterie avec Chefs de tribu contre des villageois, des moines ou des charrettes de commerce).

Comparaison à l'âge des châteaux[]

Cavalerie légère Lancier des steppes Keshik Chevalier Cavalier
Coût 80 nourriture 70 nourriture, 40 or 60 nourriture, 40 or 60 nourriture, 75 or 60 nourriture, 75 or
Points de vie 60 60 110 100 120
Attaque 7 9 9 10 12
Cadence d'attaque 2 2 1,9 1,8 1,8
Armure 0/2
1/3 avec Armure de soie
0/1
1/2 avec Armure de soie
1/2 2/2 2/2
Vitesse 1,5 1,45 1,4 1,35 1,35
Temps de création 30 secondes 24 secondes 17 secondes 30 secondes 30 secondes
Ligne de mire 8 5 5 4 4
Coût et durée de l'amélioration 500 nourriture, 600 or
50 secondes
900 nourriture, 550 or
55 secondes
700 nourriture, 900 or
40 secondes
300 nourriture, 300 or
100 secondes
1,300 nourriture, 750 or
170 secondes
Autre Résistance au conversion
+10
+1 de portée Génère de l'or en attaquant des unités

Comparaison à l'âge impérial[]

Hussard Lancier des steppes d'élite Keshik d'élite Cavalier Paladin
Coût 80 nourriture 70 nourriture, 40 or 60 nourriture, 40 or 60 nourriture, 75 or 60 nourriture, 75 or
Points de vie 75 80 140 120 160
Attaque 7 11 11 12 14
Cadence d'attaque 1,9 2 1,9 1,8 1,9
Armure 1/3 1/3 1/3 2/2 2/3
Vitesse 1,5 1,45 1,4 1,35 1,35
Temps de création 30 secondes 20 secondes 15 secondes 30 secondes 30 secondes
Ligne de mire 10 5 5 4 5
Autre Résistance au conversion
+12
+1 de portée Génère de l'or en attaquant des unités

Statistiques détaillées[]

Les Keshiks étant uniques aux Tatars, seules les technologies auxquelles ils ont accès sont présentées dans le tableau suivant :

Forces et faiblesse face aux unités
Fort contre L'infanterie, les archers, la cavalerie légère, les villageois et les armes de siège
Faible contre Les chevaliers, les paladins, les unités de chameaux, les boyards, les fous de guerre, les arbalétriers génois, les moines, les éléphants de guerre, les éléphants de combat, les samouraïs, kamayuks
Améliorations
Points de vie Lignes de sang (+20)
Attaque Forge (+1)
Fonderie (+1)
Haut fourneau (+2)
Armure Barde écaillée (+1/+1)
Barde chaînée (+1/+1)
Barde plaquée (+1/+2)
Résistance à la conversion Dévotion (+1 min, +1 max)
Vitesse de déplacement Élevage (+10 %)
Vitesse de création Conscription (+33 %)
Kasbah (+25 %, avec un allié berbère seulement)
Amélioration Keshik d'élite

Bonus de civilisation[]

  • AoE2 Tatars Tatars : Les Keshiks infligent +20 % de dégâts (+50 % au lieu de +25 %) d'hauteur supérieure.

Bonus d'équipes[]

  • AoE2 Bulgares Bulgares : Les technologies de la Forge liées aux armures d'archer et aux attaques sont 80 % plus rapides à rechercher.
  • AoE2 Huns Huns : La recherche de Lignes de sang et Élevage est 20 % plus rapide.
  • AoE2 Lituaniens Lituaniens : La recherche de Dévotion est 20 % plus rapide.
  • AoE2 Portugais Portugais : Les améliorations bénéficiant aux Keshiks sont recherchées 25 % plus rapidement.
  • AoE2 Teutons Teutons : Les Keshiks sont plus résistants à la conversion.

Liste de changements[]

IconeExtensionAoE2 DefinitiveEdition Definitive Edition[]

  • À la sortie, les Keshiks coûtaient 50 nourriture, 80 or. Avec la mise à jour 34055, ils coûtent 50 nourriture, 40 or. Avec la mise à jour 44725, ils coûtent 60 nourriture, 40 or.
  • À la sortie, les Keshiks (d'élite) ont 100 (130) points de vie et 12 (14) d'attaque. Avec la mise à jour 34055, ils ont 110 (140) PV et 9 (11) d'attaque.
  • À la sortie, les Keshiks (d'élite) étaient formés en 23 (20) secondes. Avec la mise à jour 36202, ils se forment en 16 (14) secondes.
  • Avec la mise à jour 36906, les Keshiks des autres civilisations (soit par conversion, soit en utilisant l'éditeur de scénario) génèrent correctement de l'or.

IconeExtensionAoE2 DynastiesOfIndia Dynasties of India[]

  • Avec la mise à jour 81058, le temps de formation passe à 17 (15) secondes.

Héros[]

Il y a un héros dans le jeu avec l'apparence d'un Keshik :

  • Tokhtamych Khan

Histoire[]

Le mot Keshik ou Kheshig signifie « béni » ou « favorisé » en mongol. Les Keshik ont été fondés à l'origine par Gengis Khan et sélectionnés parmi les guerriers d'élite mongols pour lui servir de garde du corps personnel. Au fur et à mesure de l'expansion de l'empire mongol, les Keshik seraient issus de différents groupes ethniques de tout l'empire et serviraient de gardes du corps pour les nobles mongols, ainsi que pour les troupes d'élite et les dignitaires dans de nombreux pays d'influence mongole, comme l'empire moghol, descendants des Timourides. Les Hishigten, un groupe ethnique mongol méridional vivant en Mongolie intérieure, seraient les descendants des Keshiks.

Anecdotes[]

  • Avant sa sortie, le Keshik portait verticalement sa lance, qui était nettement plus grande que sa version actuelle, semblable au lancier des steppes. Le plus grand est toujours visible dans l'icône.
    • Le cheval du Keshik n'avait pas non plus d'armure dorée sur la tête.
  • La capacité des Keshik à générer de l'or est probablement inspirée par les expéditions punitives et les raids menés par la Horde d'or, l'un des khanats successeurs de l'empire mongol, contre les principautés de la Russie kiévienne et les états vassaux d'Europe de l'Est afin de collecter des tributs ainsi que par les sanglantes invasions des Timourides.
  • À la sortie, le Keshik était considéré comme l'une des pires unités uniques en raison de sa capacité d'attaque identique à celle d'un paladin à l'âge impérial, tout en ayant moins de PV et d'armure de mêlée, en plus de nécessiter la création de châteaux et d'un coût plus élevé en or que les chevaliers. Leur attaque beaucoup plus élevée à la sortie était une pénalité pour leur génération d'or au combat, car ils tuaient des unités trop rapidement pour obtenir une quantité d'or raisonnable, ce qui a conduit à plusieurs changements et ameliorations ; néanmoins, le coût de la nourriture a été augmenté dans la mise à jour 44725, en raison de leur potentiel de spam, car plusieurs joueurs compétitifs considéraient l'unité parmi les meilleures du jeu et trop bon marché pour ses performances au combat.
  • Le Keshik a le coût en or le plus bas de toutes les unités de cavalerie moyenne du jeu, avec seulement 40. C'est également l'unité de cavalerie moyenne la moins chère du jeu, ne coûtant que 100 en ressources. C'est encore mieux lorsque l'or est rare, car les coûts du coutilier et du tarkan comprennent 50 % d'or, alors que les Keshik ne dépendent que de 40 % de l'or.
  • Le succès « Keshik, c'est chic » peut être obtenu en pillant 500 or avec des Keshiks.

Galerie[]

Advertisement