Civilisation spécialisée dans les Archers et les Bâteaux.

Symbole :

Italiens.png

Bonus de Civilisation[modifier | modifier le wikicode]

Bonus d'Equipe[modifier | modifier le wikicode]

Unité Unique[modifier | modifier le wikicode]

Technologies Uniques[modifier | modifier le wikicode]

Arbre de Technologies[modifier | modifier le wikicode]

Caserne / Camp de Tir à l'Arc / Ecurie[modifier | modifier le wikicode]

Caserne - Camps de Tir à l'Arc - Ecurie-1597927812.png

Forge / Atelier de Siège / Port[modifier | modifier le wikicode]

Atelier de Siège - Forge - Port-1597927848.png

Université / Tours / Château[modifier | modifier le wikicode]

Université - Défense - Chateau-1597927901.png

Monastère / Habitation / Forum / Merveille[modifier | modifier le wikicode]

Monastere - Maison - Forum - Merveille-1597927933.png

Camp de Mineur / Camp de Bûcheron / Moulin / Marché[modifier | modifier le wikicode]

Marché - Camp de mineur - Camp de bucheron - Moulin-1597927984.png

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les Italiens (depuis 572)

Les Italiens se sont établis sur la péninsule des Apennins et y ont demeuré depuis environ 572 après J.-C. Bien que la péninsule italienne aie été le siège du pouvoir de l'Empire romain, Rome tomba face aux tribus germaniques sous le règne d'Odoacre en 476 après J.-C. En 493, les Byzantins (Romains de l'Est) réussirent à tromper le roi ostrogoth Théodoric le Grand afin de reprendre l'Italie des mains d'Odoacre. Lorsque Théodoric mourut en 526, la péninsule sombra à nouveau dans le chaos, ce qui permit au général byzantin Flavius Bélisaire de lancer son invasion en 535. Toutefois, la domination byzantine cessa presque entièrement en 572 lorsque les Lombards, une autre tribu germanique, envahirent la péninsule. Les Italiens peuvent donc être considérés comme les descendants de ces deux peuples : les latins et les tribus germaniques.

Durant les siècles qui suivirent, les Italiens formèrent une série de différentes cités-états, des entités indépendantes dont la législation ne s'étendait généralement pas au-delà d'une ville centrale et des villages environnants. Au nord, la chute du Saint Empire Romain de Charlemagne -qui avait bouté les Lombards hors d'Italie- provoqua une longue période d'instabilité qui aboutit à la création de plusieurs cités-états comme Milan, Gênes, Florence et Venise. L’Italie centrale se portait légèrement mieux sous l'égide de la papauté de Rome, mais lorsque le Pape allemand Otton Ier du Saint-Empire fut couronné en 962, le nord et le centre de l'Italie s'impliquèrent dans les affaires complexes des cités-états allemandes. D'autre part, l'Italie du Sud demeura sous le contrôle des Lombards et des Byzantins jusqu'à ce que les Normands envahissent la région au XIème siècle pour y fonder le royaume de Sicile.

Tout au long du Moyen Âge, les armées italiennes furent généralement composées et dirigées par des condottieri, des mercenaires professionnels qui combattaient pour le plus offrant. En général, les conflits interétatiques servaient à maintenir le statu quo entre les cités-états. Ces conflits atteignirent leurs paroxysmes au XVIème durant les guerres d'Italie (aussi appelées guerres de Renaissance), entraînant finalement l'affaiblissement des villes-états italiennes.

Pour ce qui est de la guerre navale, la marine italienne faisait partie des meilleures en Europe. La géographie de la région fit de la domination de la Méditerranée un élément crucial en ce qui concernait le commerce et la culture. Venise et Gênes utilisèrent leurs forces navales pour former efficacement des empires maritimes remarquables qui firent concurrence aux autres grands États européens et à l'Empire Ottoman.

L’Italie médiévale était un mélange enivrant d'architecture romaine antique, d'un pouvoir théocratique en puissance, et de rébellion artistique. Le centre de l'Italie, sous le contrôle des papes catholiques, exerçait une position dominante pour tout ce qui touchait aux questions religieuses et politiques de la chrétienté européenne. Au Nord, Florence devint particulièrement influente au cours de la fin du Moyen Âge en devenant le siège de la Renaissance, une période d'évolution considérable dans les domaines de l'art, de la musique et des sciences. Léonard de Vinci (originaire de Florence) fut l'une des figures majeures de l'époque, créant des œuvres d'art incroyables et repoussant les limites de la technologie.

Néanmoins, les conflits incessants entre les villes-états italiennes les rendirent vulnérables aux attaques extérieures. Ses voisins, la France, l'Espagne et l'Autriche se montrèrent particulièrement envahissants. Ce n'est qu'en 1861 que Victor-Emmanuel II de Savoie et Giuseppe Garibaldi unifièrent enfin les Italiens sous une même bannière et créèrent l'Italie que l'on connaît de nos jours.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .