Civilisation spécialisée dans la Cavalerie.

Symbole :

Hongrois.png

Bonus de Civilisation[modifier | modifier le wikicode]

Bonus d'Equipe[modifier | modifier le wikicode]

  • Les Archers à Pieds gagnent +2 de Ligne de Mire

Unité Unique[modifier | modifier le wikicode]

Technologies Uniques[modifier | modifier le wikicode]

Arbre de Technologies[modifier | modifier le wikicode]

Caserne / Camp de Tir à l'Arc / Ecurie[modifier | modifier le wikicode]

Caserne - Camps de Tir à l'Arc - Ecurie-1597916791.png

Forge / Atelier de Siège / Port[modifier | modifier le wikicode]

Atelier de Siège - Forge - Port-1597916845.png

Université / Tours / Château[modifier | modifier le wikicode]

Université - Défense - Chateau-1597916877.png

Monastère / Habitation / Forum / Merveille[modifier | modifier le wikicode]

Monastere - Maison - Forum - Merveille-1597916919.png

Camp de Mineur / Camp de Bûcheron / Moulin / Marché[modifier | modifier le wikicode]

Marché - Camp de mineur - Camp de bucheron - Moulin-1597916953.png

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les Hongrois (Depuis 896)

Les origines des Hongrois remontent au moins jusqu'en 2000 avant J.-C., au temps où ils vivaient encore comme des chasseurs nomades dans la région située entre la rivière Volga et l'Oural. Avant 500 après J.-C., ils commencèrent à migrer vers l'Europe centrale. Au VIIIème siècle, ils s'implantèrent dans la région située près de la rivière Don, puis dans ce que nous appelons aujourd'hui l'Ukraine, après qu'une guerre civile eut éclaté au IXème siècle. Vers 896, la guerre bulgaro-byzantine les contraignit à migrer une fois de plus : sous le règne de leur chef Arpad, ils conquirent le peu de Slaves qui vivaient dans le bassin des Carpates. Ils s'y installèrent et fondèrent la principauté de Hongrie.

A l'origine, la principauté de Hongrie était une fédération de tribus gouvernée par un descendant d'Arpad appelé le Grand Prince. Afin de maintenir les tribus unifiées, les Hongrois menèrent des raids dans toute l'Europe au cours des IXème et Xème siècles. Leur armée se composait principalement de cavaleries légères équipées d'un arc asiatique, héritage de leurs origines orientales. Les Hongrois affectionnaient tout particulièrement les charges rapides précédées par une volée de flèches. Après la défaite hongroise à la bataille de Lechfeld (955), ils commencèrent à abandonner la tactique des raids et à adopter des stratégies semblables à celles que l'on trouvait en Europe occidentale : les cavaleries lourde et légère soutenues par l'infanterie.

La fin des raids créa également un nouveau défi politique : les liens entre les tribus s'affaiblissaient. Ici aussi, les Grands Princes s'inspirèrent des civilisations d'Europe occidentale pour trouver une solution. Le Prince Etienne Ier accomplit la volonté de son père en consolidant le pouvoir, en effectuant une réforme de l'Etat et en établissant la chrétienté en Hongrie. Son couronnement par le pape en l'an 1000 posa la première pierre du royaume de Hongrie. Au cours des XIème et XIIème siècles, la Hongrie se rapprocha de l'image d'une société d'Europe occidentale. Toutefois, au XIIIème siècle, le royaume souffrit de la perte de pouvoir du roi en faveur de ses nobles tandis qu'une invasion mongole dévastait le pays en 1241. En outre, le dernier roi de la dynastie des Arpad mourut en 1301, ce qui provoqua sept ans de guerre civile.

Après ces sept années, Charles Robert d'Anjou fut le premier roi non-hongrois à être élu. Cela marqua aussi le début de l'âge d'or du royaume: le pouvoir royal avait été restauré et une politique de conquête fit de la Hongrie un des plus grands royaumes d'Europe. L'un des facteurs clés de ce renouveau furent les mines d'or de la Hongrie et la croissance importante du commerce basé sur la monnaie, sur lesquels le roi détenait le monopole. Avec en outre une agriculture florissante centrée sur le bétail et le vin, le royaume retrouva sa puissance d'antan.

A la même époque, l'Empire ottoman-turc était en pleine expansion. Depuis le sacre d'Etienne Ier, le royaume de Hongrie était le royaume chrétien le plus oriental. De ce fait, la culture médiévale des Hongrois gagna en allure : l'héritage des steppes eurasiennes devint obsolète, tandis que la chrétienté et le modèle sociétal de l'Europe occidentale furent adoptés. La Hongrie marquait la frontière entre les styles roman et gothique, aussi bien au niveau de l'architecture que de la sculpture et la peinture. La ville de Buda devint même un centre culturel majeur de la Renaissance au XVème siècle.

Le royaume fut donc un grand bastion chrétien contre les Mongols, puis contre les Russes à l'est, et enfin contre l'Empire byzantin et l'Empire ottoman au sud. En 1456, le général Hunyadi gagna une bataille décisive qui stoppa l'expansion des Ottomans en Europe, qui durait déjà depuis des décennies. Toutefois, le bastion de la Hongrie tomba finalement au XVème siècle : le nord-ouest passa sous domination Habsbourg, tandis que le sud tomba aux mains de l'Empire ottoman.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.