Wiki Age of Empires
Advertisement
Civilisation Arbre des technologies Stratégie

Les Francs sont une civilisation de l'Europe occidentale dans Age of Empires II inspirée principalement de l'Empire carolingien et du Royaume de France au Moyen Âge. Ils se spécialisent dans la cavalerie.

Les Francs étaient les prédécesseurs germaniques des Français, qui apparaissent également dans Age of Empires III et Age of Empires IV. Tout comme les Francs, les Français sont représentés dans les jeux suivants comme une civilisation centrée sur la cavalerie avec de forts bonus économiques et une mécanique adaptée aux débutants.

Caractéristiques[]

Unité unique[]

Technologies uniques[]

  • Hache francisque: Les lanceurs de haches gagnent +1 de portée.
  • Chevalerie: Les écuries travaillent 40% plus vite.

Bonus de civilisation[]

Bonus d'équipe[]

Aperçu[]

Cette section a besoin d'être développé . Vous pouvez aider en y contribuant.

Liste des changements[]

The Conquerors[]

  • Hache à pointes introduite.
  • Avec le patch 1.0b, le hallebardier est ajouté à l'arbre des technologies.

The Forgotten[]

  • Les villageois désormais récoltent les baies 25% plus rapidement.
  • Écuyers ajouté à l'arbre des technologies.
  • Chevalerie introduite.
  • Délai de trame des lanceurs de hache non-élites réduit (12 → 10).
  • L'amélioration du lanceur de hache d'élite coûte moins d'or (850 or → 750 or).

The African Kingdoms[]

  • Toute la cavalerie reçoit +20% de points de vie et pas seulement les chevaliers.
  • Les lanceurs de hache se déplacent plus rapidement (0,9 → 1).
  • Avec le patch 4.8, les lanceurs de haches ont +10 points de vie (50 (non-élite)/60 (élite) → 60/70).

Definitive Edition[]

  • Bonus de PV de +20% pour la cavalerie disponible désormais à partir de l'âge féodal (précédemment commencé à l'âge sombre).

Lords of the West[]

  • Vitesse de travail des cueilleurs réduit (25% → 15%).
  • Grue à poulie supprimée de l'arbre des technologies.
  • Avec la mise à jour 47820:

Dynasties of India[]

  • Avec la mise à jour 47820, Jaques ajouté à l'arbre des technologies.

Return of Rome[]

  • Avec la mise à jour 93001, le bonus de réduction des châteaux est passé de 25% à 15%/25% à l'âge des châteaux/impérial.

Représentation dans les campagnes[]

Les Francs sont la civilisation du joueur dans la campagne de Jeanne d'Arc, ainsi que dans deux scénarios de Les batailles des conquérants : Tours et Hastings.

Ils apparaissent également comme alliés ou ennemis dans d'autres campagnes : les Bourguignons, qui apparaissent comme ennemis dans tous les scénarios de Jeanne d'Arc à l'exception de La révolte, dans le scénario Empreur romain sacré de la campagne de Barberousse, et dans le scénario Fiançailles barbares de la campagne de Attila le Hun, étaient représentés par des Francs avant Lords of the West, où ils sont représentés par leur propre civilisation (les Bourguignons).

De même, les Normands, qui jouent le rôle d'ennemis dans la campagne de Bari, étaient auparavant représentés par les Francs, mais avec la sortie de Lords of the West, ils apparaissent désormais comme leur propre civilisation (les Siciliens).

Jeanne d'Arc[]

Cette campagne se joue avec les Francs.

Saladin[]

  • Un chevalier arabe
    • Francs de l'ouest - Ennemi
    • Francs de l'est - Ennemi
  • Le seigneur d'Arabie
    • Les bandits de Reynald - Ennemi
    • Les pirates de Reynald - Ennemi
    • Les pilleurs de Reynald - Ennemi
  • Les cornes d'Hatti
    • Jérusalem - Ennemi
  • Djihad !
    • Gardes de Tripoli - Ennemi
  • Le lion et le démon
    • Francs - Ennemi
    • Jérusalem - Ennemi

Barberousse[]

  • Pape et anti-Pape
    • Garde-rivière - Ennemi
  • La ligue lombarde
    • Vérone - Ennemi

Attila le Hun[]

  • La Grande chevauchée
    • Sofia - Ennemi
  • Fiançailles barbares
    • Metz - Ennemi
    • Orléans - Ennemi
  • Les champs Catalauniques
    • Francs - Ennemi
  • La chute de Rome
    • Vérone - Ennemi

Le Cid[]

  • L'exil du Cid, Le Roi de Valence
    • Bérenger - Ennemi

Les batailles des conquérants[]

  • Tours
    • Villages francs - Allié
  • Azincourt
    • Amiens - Ennemi
    • Chevaliers français - Ennemi
    • Frévent - Ennemi
    • Harfleur - Ennemi
    • Voyennes - Ennemi

Alaric (Definitive Edition)[]

  • La bataille du Frigidus
    • Général Arbogast - Ennemi
  • Maîtres en notre royaume
    • Toulouse - Ennemi

Bari[]

Dans le HD Edition:

  • L'arrivée à Bari
    • Empereur Louis II - Ennemi
  • La révolte de Melus
    • Normands - Allié
  • Le grand siège
    • Normands - Ennemi
    • Normands - Ennemi
    • Normands - Ennemi

Dans le Definitive Edition:

  • L'arrivée à Bari
    • Empereur Louis II - Allié
  • La révolte de Melus, Un plan bien ficelé
    • Capoue - Allié → Ennemi potentiel → Allié

Sforza[]

Dans le HD Edition:

  • Une fin et un commencement
    • Capitaine Johannes - Allié
    • Pilleurs - Ennemi
  • Le nouveau Duc de Milan
    • Abbiategrasso - Ennemi

Dans le Definitive Edition:

  • Vive Sforza !
    • Savoyards - Ennemi

Batailles des Oubliés (HD Edition)[]

  • Chypre
    • Philippe Auguste - Allié

Tariq ibn Ziyad[]

  • Razzia
    • Villages aquitain - Ennemi
    • Bordeaux - Ennemi
    • Armée franque - Ennemi

Kotyan Khan[]

  • Un nouveau territoire
    • Empire latin - Ennemi

Grands-Ducs[]

  • Un royaume divisé
    • Liège - Ennemi
    • Villages - Neutre
    • Camps de ravitaillement rebelles - Ennemi
  • Le loup et le lion
    • Paysans français - Allié
    • Écorcheurs - Ennemi
    • Bernard d'Armagnac - Ennemi
    • Jean de Bourbon - Ennemi
    • Jean d'Alençon - Ennemi
    • Charles d'Orléans - Ennemi
  • Le nettoyage de Paris
    • Paris - Allié
    • Armagnacs - Ennemi
    • Bernard d'Armagnac - Ennemi
    • Artisans - Allié
    • Érudits - Allié
  • Mariage impie
    • Cambrésis - Allié
  • La guerre des Crochets et des Cabillauds
    • Les Crochets - Ennemi
    • Les Cabillauds - Allié
    • Villages néerlandais - Allié
  • La chute de la Pucelle
    • Choisy - Ennemi
    • Compiègne - Ennemi
    • Soissons - Neutre → Allié
    • L'armée française - Ennemi
    • Jeanne d'Arc - Ennemi

Jan Žižka[]

  • Courage et fortune
    • Croisés - Ennemi

Thoros[]

  • Entre deux feux
    • Renaud de Châtillon - Ennemi
    • Simon de Raban - Allié
  • Vagues sanglantes
    • Renaud de Châtillon - Allié
  • Des félons et des traîtres
    • Renaud de Châtillon - Allié → Ennemi

Dialogues[]

Dans le jeu, les unités franques parlent le moyen français.

Villageois
  • Oé ? - Oui ?
  • Que
  • Que y'a ? - Qu'est-ce qu'il y a ?
  • Prêt
  • Que fais?
  • Certes
  • Oïl - Oui
  • Verax - Vraiment (de latin)
  • L'y vais - J'y vais
  • Bâtisseur
  • Bûcheron
  • Villain - Paysan
  • Pecheur
  • Maraud - Charognard
  • Chasseur
  • Mineur
  • Artisan
Militaires
  • Que y'a ? - Qu'est-ce qu'il y a ?
  • Prêt
  • Que fais ?
  • L'y vais - J'y vais
  • Certes
  • Assault !
  • À la bataille !
  • Ta
  • Montjoie !
  • Bourgogne !
  • Montmirail !
Moine
  • Que y'a ? - Qu'est-ce qu'il y a ?
  • Oé ? - Oui ?
  • Prêt
  • Que valié ? - Que voulez-vous ?
  • Certes
  • Verax - Vraiment (de latin)
  • - Oui
  • L'y vais - J'y vais
Roi
  • Que lier ? - Quelle est votre commande ?
  • Oé ? - Oui ?
  • Prêt
  • Que valié ? - Que voulez-vous ?
  • Certes
  • - Oui
  • Verax - Vraiment (de latin)
  • L'y vais - J'y vais

Noms des joueurs IA[]

Lorsqu'il joue à un jeu d'escarmouche contre l'ordinateur, le joueur peut rencontrer l'un des personnages IA franques suivants :

  • Charlemagne
  • Charles Martel
  • Charles VI
  • Clovis Ier
  • Connétable de Richemont
  • Jean Dunois d'Orléans
  • Jeanne d'Arc
  • Louis IX
  • Louis VI
  • Pépin le Bref
  • Philippe II Auguste
  • Philippe le Bon (transféré aux Bourguignons avec Lords of the West)
  • Raymond, Prince d'Antioche
  • Roi Philippe Ier
  • Roland

Histoire[]

Les Francs faisaient partie des peuples barbares germaniques bien connus des Romains. Au début du Vème siècle, ils se dirigèrent vers le sud, le long du Rhin jusqu'en Gaule romaine (la France actuelle). Toutefois, à la différence des autres peuples germaniques, les Francs n'ont pas réellement quitté leur territoire mais l'ont plutôt étendu. Clovis, un chef franc, vainquit les dernières armées romaines présentes en Gaule et rassembla les Francs sous son commandement, prenant le contrôle d'une grande partie de l'Europe occidentale. Au cours du siècle qui suivit, le royaume des Francs élabora progressivement ce qui allait devenir la France actuelle.
Histoire francs

Le royaume de Clovis fut partagé à sa mort entre ses quatre fils, comme cela était l'usage. Ce partage aboutit à plusieurs siècles de guerre civile et de luttes intestines pour l'accès au trône. Vers la fin du VIIème siècle, les rois mérovingiens (les descendants de Clovis) n'étaient souverains que de nom. Au début du VIIIème siècle, Charles Martel endossa le titre de maire du palais, aux côtés du roi mérovingien Thierry IV, et prit les rênes du pouvoir. Il enrôla les Francs dans une armée de cavalerie et son zèle au combat lui valut de la part de ses ennemis le surnom de Charles le Marteau. En 732, la cavalerie franque vainquit les envahisseurs musulmans qui venaient d'Espagne au cours de la bataille de Poitiers, arrêtant définitivement l'expansion de l'islam par le sud-ouest.

Le fils de Charles Martel, Pépin le Bref, fut consacré roi des Francs par le pape en témoignage de reconnaissance pour sa participation à l'expédition menée contre les Lombards en Italie. Pépin fonda la dynastie carolingienne, dont l'un des plus importants dirigeants fut Charles le Grand, appelé également Charlemagne, qui gouverna de 768 à 814. Il hissa le royaume des Francs au rang d'empire et fut l'instigateur d'une renaissance des arts et des sciences en Occident. L'empire de Charlemagne fut partagé entre ses petits-fils avant d'être, par la suite, recomposé en deux royaumes distincts. La partie occidentale devint le royaume de France. Cependant, les rois qui suivirent perdirent peu à peu le contrôle politique de la France. L'autorité centrale se désagrégea sous la pression des guerres civiles, des conflits frontaliers et des raids vikings. Les soldats et l'argent nécessaires à la guerre ne pouvaient être obtenus qu'en échange de concessions accordées aux propriétaires terriens. Les fiefs devinrent héréditaires et leurs propriétaires devinrent des seigneurs féodaux ayant leurs propres vassaux. À partir du Xème siècle, la France se retrouva morcelée en domaines féodaux qui agissaient comme autant d'états indépendants.

En 987, Hugues Capet fut élu roi de France par la noblesse française, principalement parce que le fief de ce dernier, concentré autour de Paris, ne constituait pas un domaine important : Hugues Capet ne semblait pas représenter, aux yeux de la noblesse, une menace sérieuse. Il fonda la dynastie capétienne qui œuvra pendant deux siècles à la reconquête du pouvoir. Les rois capétiens prirent un certain nombre de mesures : ils sécurisèrent les routes du royaume, annexèrent de nouveaux territoires, encouragèrent le commerce et accordèrent des privilèges royaux pour la construction de villes et de fiefs sur des terres inoccupées. En s'alliant à l'Église, les Capétiens bénéficièrent de son influence culturelle, politique et économique. L'abrogation du système héréditaire dans les ministères permit de fidéliser les agents administratifs et de rendre ces institutions plus efficaces.

Trois souverains, à commencer par Philippe II en 1180, se distinguèrent en faisant de la France l'une des plus importantes nations d'Europe. Ils améliorèrent le fonctionnement du gouvernement, encouragèrent un commerce en pleine expansion, mirent en place un système de perception des taxes efficace et renforcèrent leur position à la tête de la hiérarchie féodale. Une assemblée nationale appelée "états généraux" fut bien mise en place, mais elle n'avait pas réellement de pouvoir et fut parfaitement ignorée.

De 1337 à 1453, la France et l'Angleterre s'affrontèrent dans un long conflit appelé la Guerre de Cent Ans. Cette guerre devait trancher la question de l'appartenance des terres françaises dont les rois anglais avaient hérité. La victoire française permit d'asseoir la position du roi, désormais l'homme politique le plus puissant du royaume.
—section histoire des Francs dans Age of Empires II

Anectodes[]

  • L'icône de la civilisation des Francs dans le Definitive Edition est basée sur les armes des Capétiens, la dynastie au plus long règne de l'histoire de France, et contient la Fleur de Lys, un ancien symbole royal français.
    • Les Français (avec les Mongols) sont la seule civilisation à avoir la même icône de civilisation dans tous les jeux où ils apparaissent : la Fleur de Lys.
  • L'image de l'interface utilisateur au Definitive Edition arbore la croix carolingienne du monastère de Fulda.
  • Les Francs utilisaient historiquement l'arbalète, et le mot lui-même provenait de l'orthographe française médiévale d'arcuballista en latin. Le manque de cette amélioration pour les Francs est dû à des raisons d'équilibre du gameplay.
  • Dans le jeu, les Francs représentent le Royaume de France au Moyen Âge, mais aussi le Royaume Franc, qui comprenait non seulement la France, mais aussi l'Allemagne, les Pays-Bas et une partie de l'Italie. Cela peut être vu dans des campagnes telles que Alaric et Attila le Hun, où les Francs représentent l'ancienne tribu germanique, et dans Les Grands-Ducs, où de nombreuses régions des Pays-Bas sont représentées comme des Francs.
  • Les Teutons et les Francs sont les deux seules civilisations qui ont accès au Paladin, mais pas au Hussard.
  • Lors de The Mountain Royals, les Francs sont la civilisation la plus importante dans les campagnes et les batailles historiques, avec un total de 8 apparitions jouables et 62 apparitions non jouables.

Galerie[]

Advertisement