Wiki Age of Empires
Advertisement

Charlemagne (768-814)

À la mort de Pépin le Bref, le royaume des Francs est divisé entre ses deux fils, Charles et Carloman. Seul l'un de ces deux hommes deviendra, par la force et par le fer, le plus célèbre et le plus influent des rois d'Europe.
—description dans le jeu

Charlemagne est l'un des scénarios de la campagne Vainqueurs et vaincus de l'extension Age of Empires II: Definitive Edition - Victors and Vanquished.

Le scénario relate l'ascension et le règne du roi franc Charlemagne de son couronnement en 768, en passant par son intronisation en tant que premier empereur du Saint-Empire romain en 800.

Introduction[]

En l’an 768, Pépin, roi des Francs, fils de Charles Martel et favori du pape, mourut lors d'une campagne.

Comme le voulait la loi, les Francs et leurs terres furent répartis entre ses deux fils. Carloman Ier, le puîné, reçut la plus grande portion.

Peut-être Pépin avait-il voulu que ce soit son jeune fils qui lui succède. Bien Charles fût l'aîné, il était né hors mariage. De plus, le frère aîné de Pépin avait lui-même abdiqué afin que Pépin puisse devenir roi.

Dans le pire des cas, les deux frères trouveraient bien un moyen de partager le pouvoir.

Mais que valent les intentions d'un père face à la puissance et à la volonté d'un homme ?

Instructions du scénario[]

Conditions de départ[]

Cette section a besoin d'être développé . Vous pouvez aider en y contribuant.

Objectifs[]

Objectifs principaux[]

  • Assurez-vous que Carloman Ier meurt.

Choisissez parmi la liste suivante :

  • Construisez la cathédrale d'Aix-la-Chapelle (merveille).
  • Vainquez les Saxons, les Lombards, les Omeyyades et les Avars.

Objectifs secondaires[]

  • Convertissez 3 chefs saxons.
  • Destituez Tassilon de Bavière en endommageant son château.
  • Protégez Barcelone.

Pour débloquer l'Âge impérial :

  • Escortez Charlemagne jusqu'au Pape.
  • Trouvez 4 érudits (moines avec des reliques).
  • Charlemagne doit survivre.

Conseils[]

  1. Votre population maximale est de 150 et vous êtes limité à l'Âge des châteaux jusqu'à ce que vous veniez à bout de certains objectifs optionnels. Vous ne pouvez pas former d'unités poudre à canon.
  2. Vous pouvez attaquer et tuer Carloman Ier, mais si vous parvenez à causer sa mort tout en restant son allié, vous hériterez de ses terres et de son armée intactes.
  3. Chaque faction que vous éliminez vous confère des bonus.
  4. Trouvez des érudits (des moines avec des reliques) pour enrichir votre civilisation. Certains vivent parmi vos ennemis, mais vos ennemis ne les attaqueront pas.
  5. Les bénédictions du Pape inspireront Charlemagne à combattre de la fureur de Dieu. Escortez-le à Rome dès que possible.

Éclaireurs[]

  • Charles, ou Karl, est destiné à porter le nom de Charlemagne, mais il n'est pas encore le seul régent. Il partage la souveraineté du royaume des Francs avec son frère cadet Carloman Ier (rouge). Charles doit trouver un moyen de causer la mort de son frère afin de s'emparer de ses terres. Ensuite, il devra faire face à diverses menaces sur quatre fronts.
  • Au nord-est se trouvent les forêts sauvages de Saxe. Vaincre les Saxons (gris) revient à essayer de contenir une rivière ou d'attraper le vent avec ses mains. Leurs forêts denses regorgent de redoutables fantassins saxons.
  • À l'est vivent les Avars (orange), cavaliers nomades des steppes. Leur khagan règne au cœur d'une grande forteresse circulaire quelque part à l'est. Les Avars comptent parmi leurs rangs des cavaliers et des archers de cavalerie.
  • Au sud, les Lombards (jaune) obstruent la plupart des routes menant à Rome. Les Lombards emploient des unités d'infanterie, de cavalerie et des archers.
  • Au sud-ouest, les Omeyyades règnent sur les Pyrénées. Le grand-père de Charles, Charles Martel, a autrefois repoussé une invasion de leurs cavaliers, mais ils demeurent un ennemi puissant et technologiquement avancé. Si Charles parvient à les vaincre, il pourra peut-être exploiter leur savoir à son avantage. Les Omeyyades déploient des unités méharistes et de cavalerie.
  • Enfin, le pape (violet) réside à Rome, une ville qui a connu des jours meilleurs. Néanmoins, tout aspirant empereur se doit de visiter la ville au moins une fois.

Joueurs[]

Joueur[]

  • Joueur (Francs): Le joueur commence dans le nord de la France (région de Neustrie), avec un petit village de l'âge féodal contenant également un monastère. Bien que la plupart des attaques initiales soient supportées par Carloman, la base de Charlemagne pourrait également être attaquée par les Lombards et les Saxons.

Allié[]

  • Pape (Italiens): Le Pape contrôle la cité de Rome, il est passif et n'est utile que pour une quête secondaire.

Allié → Ennemi potentiel[]

  • Carloman Ier (Francs): Le frère de Charlemagne débute dans le centre de la France, au sud de la base du joueur. Sa base fera face aux premiers assauts des Omeyyades, des Lombards et des Saxons. Si Carloman décède, ses bâtiments et unités restantes seront transférés au joueur.

Ennemis[]

  • Saxons (Goths): Les cinq villages saxons peuplent les forêts d'Allemagne au nord-est. Ils sont limités à l'âge féodal et attaqueront avec des bandes composées de Huskarls, de guerriers nordiques et de tirailleurs.
  • Lombards (Italiens): Les Lombards se trouvent dans le nord de l’Italie, au sud-est de la carte, juste au nord de Rome. Ils sont limités à l’âge des châteaux, mais finiront par déployer de grandes armées.
  • Omeyyades (Berbères): Le califat omeyyade contrôle l'Andalousie, dans le sud de l'Espagne, et envoie fréquemment des armées composées de chameaux, de cavalerie et d'armes de siège contre les Francs.
  • Avars (Coumans): Les Avars ont un petit campement dans la steppe à l'est et attaqueront avec de petites hordes de cavalerie légère.
  • Factions mineures (Francs): Des factions qui n'attaqueront pas, mais défendront des points stratégiques de la carte. Ells se composent de villages gaulois dans le nord-ouest de la France, d'un bastion bavarois à l'est, de l'Aquitaine, de Barcelone, ainsi que des gardes fluviaux et des murs qui ont bouclé l'ouest de la France.

Stratégie[]

Cette section a besoin d'être développé . Vous pouvez aider en y contribuant.

Conclusion[]

Le jour de Noël, en l'an 800, Charles s'agenouilla devant un autel à Rome et se mit à prier.

À son apparente surprise, le pape plaça sur sa tête une couronne ornée de joyaux et Charles fut proclamé Empereur de Rome.

Advertisement