Wiki Age of Empires
Advertisement
Civilisation Arbre des technologies Stratégie

Les Bulgares sont une civilisation d'Europe de l'Est introduite avec Age of Empires II: Definitive Edition inspiré des tribus nomades bulgares et leurs successeurs slaves méridionaux dans les premier et second empires bulgares. Ils se spécialisent dans l'infanterie et la cavalerie.

Caractéristiques[]

Unité unique[]

  • Cavalier bulgare: Unité de cavalerie qui continue à combattre comme un fantassin désarçonné lorsqu'elle est tuée.

Bâtiment unique[]

  • Krepost: Version plus petite du château, qui permet l'entraînement du cavalier bulgare.

Technologies uniques[]

  • Étriers: La cavalerie gagne +33 % de vitesse d'attaque.
  • Bagains: Les unités de type milicien gagnent +5 en armure.

Bonus de civilisation[]

  • Améliorations des unités de type milicien gratuites
  • Les forums coûtent -50 % en pierre (sauf le forum de départ).
  • Les technologies de la forge et de l'atelier de siège coûtent 50 % de nourriture en moins.

Bonus d'équipe[]

  • Les forges fonctionnent 80 % plus rapidement.

Aperçu[]

Cette section a besoin d'être développé . Vous pouvez aider en y contribuant.

Liste des changements[]

Definitive Edition[]

  • Les kreposts infligent 9 dégâts de flèche principaux et 11 dégâts de flèches secondaires.
  • À l'origine, Bagains donnait +3 en armure. Avec la mise à jour 34055, il donne désormais +5 d'armure.
  • Initialement, les cavaliers bulgares (désarçonnés) ont un temps de rechargement de 2 (1,9). Avec la mise à jour 34055, ils ont désormais un temps de rechargement de 2,4.
  • Initialement, les cavaliers bulgares (d'élite) ont 110 (130) points de vie. Avec la mise à jour 34055, ils ont désormais de 100 (120) PV.
  • Initialement, les cavaliers bulgares désarçonnés ne subissent pas de dégâts supplémentaires de la part des samouraïs. Avec la mise à jour 34055, ils subissent désormais des dégâts supplémentaires de la part des samouraïs.
  • Initialement, les kreposts ont une taille de tuiles 4x4 et peuvent être convertis. Avec la mise à jour 34055, ils ont désormais une taille de tuiles 3x3 et ne peuvent pas être convertis.
  • Au départ, ils pouvaient former des Paladins. Avec la mise à jour 36906, ils ont perdu l'accès au Paladin, mais Étriers affecte également la ligne des chevaliers.
  • Initialement, le bonus d'équipe donnait à la forge une augmentation de vitesse de travail de 50 %. Avec la mise à jour 42848, cela a été remplacé par une augmentation de la vitesse de travail de 80 %.
  • La mise à jour 42848 ajoute un nouveau bonus de civilisation : les technologies de la forge et de l'atelier de Siège coûtent 50 % de nourriture en moins.

Dawn of the Dukes[]

  • Avec la mise à jour 54480, les kreposts infligent 10 dégâts de flèche principale et 10 dégâts de flèche secondaire.

Dynasties of India[]

  • Jaques ajouté à l'arbre des technologies.
  • Avec la mise à jour 81058, la réduction du coût en pierre ne s'applique pas au forum de départ.

Return of Rome[]

  • L'armure de base du cavalier bulgare désarçonné (d'élite) a été augmentée de 0/0 (0/1) à 2/1 (2/2).

Représentation dans les campagnes[]

Les Bulgares sont la civilisation du joueur dans la campagne d'Ivaïlo. Ils sont jouables en plus en tant que les Bulgares de la Volga dans le troisième scénario (Le héraut de la destruction) de la version co-op de la campagne de Tamerlan. Ils apparaissent également dans :

Vlad Dracula (Definitive Edition)[]

  • Le souffle du Dragon
    • Novoselo - Ennemi
    • Rahova - Ennemi

Batailles des Oubliés[]

  • Honfoglalás
    • Bulgares - Allié ou Ennemi

Tamerlan[]

  • Le héraut de la destruction
    • Bulgares de la Volga* - Neutre → Allié

Ivaïlo[]

Cette campagne se joue avec les Bulgares.

  • L'outsider
    • Constantin Ier - Allié → Ennemi → Potential Allié → Ennemi
  • Une alliance improbable
    • Ivan Assen - Ennemi
    • Tsarine Marie - Allié
  • Le tsar de Bulgarie
    • Bulgares - Allié
  • Échos héroïques
    • Ivan Assen - Ennemi
    • Bogomiles - Neutre
    • Bulgares - Allié
    • Devnya - Allié
  • Au pays des aveugles
    • Bulgares - Neutre

Kotyan Khan[]

  • Un nouveau territoire
    • Bulgares - Allié

Olgierd et Kęstutis[]

  • Le joug des Tatars
    • La Horde bulgare - Ennemi

Tamar[]

  • La vengeance de Iouri
    • Iouri - Ennemi

L'Art de la guerre[]

  • Bataille terrestre se joue avec les Bulgares.
    • Asparoukh - Allié

Dialogues[]

Dans le jeu, les unités bulgares parlent la même langue que les Slaves.[1] Historiquement, les Bulgares de l'époque de Age of Empires II parlaient le vieux slave, une langue slave méridionale (liée à la langue parlée par les Slaves) et la première langue littéraire slave. Initialement écrit en alphabet glagolitique, il a ensuite été remplacé par l'alphabet cyrillique, déjà utilisé pour écrire les langues vernaculaires slaves locales.

Les Bulgares du jeu représentent également les anciennes Bulgares nomads, qui parlaient la langue bulgare disparue, l'une des langues turques. Certains érudits pensent que les Bulgares étaient fortement liés aux Huns, considérés par certains comme un groupe turc. Ils suggèrent que lors de la migration des Huns, certaines tribus se sont finalement installées dans la steppe pontique et dans la région de la Volga, pour devenir plus tard les Bulgares.

Villageois
  • Da ? (ⰴⰰ ? / Да ?) - Oui ?
  • Sŭdrav" bǫd' (ⱄⱏⰴⱃⰰⰲⱏ ⰱⱘⰴⱐ / Съдравъ бѫдь) - Salutations (littéralement : « Portez-vous bien »)
  • Az" gotova (ⰰⰸⱏ ⰳⱁⱅⱁⰲⰰ / Азъ готова) - Je suis prête
  • Az" gotov (ⰰⰸⱏ ⰳⱁⱅⱁⰲⱏ / Азъ готовъ) - Je suis prêt
  • Prikazania? (ⱂⱃⰻⰽⰰⰸⰰⱀⰻⰰ ? / Приказаниa ?) - Ordres ?
  • Da (ⰴⰰ / Да) - Oui
  • Pravil'no (ⱂⱃⰰⰲⰻⰾⱐⱀⱁ / Правильно) - Correct
  • Az" dêlajǫ (ⰰⰸⱏ ⰴⱑⰾⰰⱙ / Азъ дѣлаѭ) - Je [le] ferai
  • Totčas' sŭdêlajǫ (ⱅⱁⱅⱍⰰⱄⱏ ⱄⱏⰴⱑⰾⰰⱙ / Тотчасъ sъдѣлаѭ) - Je [le] ferai immédiatement
  • Zižditel'nica (ⰸⰻⰶⰴⰻⱅⰵⰾⱐⱀⰻⱌⰰ / Зиждительница) - Constructeuse (le verbe зиждить / zížditʹ est un mot archaïque du vieux-slave signifiant « construire »)
  • Zižditel' (ⰸⰻⰶⰴⰻⱅⰵⰾⱐ / Зиждитель) - Constructeur
  • Lêsorub" (ⰾⱑⱄⱁⱃⱆⰱⱏ / Лѣсорубъ) - Bûcheron(ne)
  • Sŭbiratel'nica (ⱄⱏⰱⰻⱃⰰⱅⰵⰾⱐⱀⰻⱌⰰ / Събирательница) - Cueilleuse
  • Sŭbiratel' (ⱄⱏⰱⰻⱃⰰⱅⰵⰾⱐ / Събиратель) - Cueilleur
  • Rybačka (ⱃⱛⰱⰻⱍⰽⰰ / Рѵбачка) - Pêcheuse
  • Rybak" (ⱃⱛⰱⰰⰽⱏ / Рѵбакъ) - Pêcheur
  • Sŭbiratel'nica (ⱄⱏⰱⰻⱃⰰⱅⰵⰾⱐⱀⰻⱌⰰ / Събирательница) - Cueilleuse
  • Sŭbiratel' (ⱄⱏⰱⰻⱃⰰⱅⰵⰾⱐ / Събиратель) - Cueilleur
  • Ohot'nica (ⱁⱈⱁⱅⱐⱀⰻⱌⰰ / Охотьница) - Chasseresse
  • Ohot'nik" (ⱁⱈⱁⱅⱐⱀⰻⰽⱏ / Охотьникъ) - Chasseur
  • Rudokop" (ⱃⱆⰴⱁⰽⱁⱂⱏ / Рудокопъ) - Mineur
  • Remont'nica (ⱃⰵⰿⱁⱀⱅⱐⱀⰻⱌⰰ / Ремонтьница) - Réparatrice
  • Remont'nik (ⱃⰵⰿⱁⱀⱅⱐⱀⰻⰽⱏ / Ремонтьникъ) - Réparateur
Militaires
  • Da ? (ⰴⰰ ? / Да ?) - Oui ?
  • K" vašim' uslugam" (ⰽⱏ ⰲⰰⱎⰻⰿⱐ ⱆⱄⰾⱆⰳⰰⰿⱏ / Къ вашимь услугамъ) - À votre service
  • Prikazania ? (ⱂⱃⰻⰽⰰⰸⰰⱀⰻⰰ ? / Приказаниa ?) - Ordres ?
  • Ponjęt'no (ⱂⱁⱀⱗⱅⱐⱀⱁ / Понѩтьно) - Compris
  • Az" dêlajǫ (ⰰⰸⱏ ⰴⱑⰾⰰⱙ / Азъ дѣлаѭ) - Je [le] ferai
  • Da, gospodin" (ⰴⰰ, ⰳⱁⱄⱂⱁⰴⰻⱀⱏ / Да, господинъ) - Oui Seigneur
  • Ataka ! (ⰰⱅⰰⰽⰰ ! / Атака !) - A l'attaque !
  • V" boi ! (ⰲⱏ ⰱⱁⰻ ! / Въ бои !) - À la bataille !
  • K" orǫžiju ! (ⰽⱏ ⱁⱃⱙⰶⰻⱓ ! / Къ орѫжию !) - Aux armes !
Moine
  • Da ? (ⰴⰰ ? / Да ?) - Oui ?
  • Prikazania ? (ⱂⱃⰻⰽⰰⰸⰰⱀⰻⰰ ? / Приказаниa ?) - Ordres ?
  • K" vašim' uslugam" (ⰽⱏ ⰲⰰⱎⰻⰿⱐ ⱆⱄⰾⱆⰳⰰⰿⱏ / Къ вашимь услугамъ) - À votre service
  • Vo imę Gospod'nie ! (ⰲⱁ ⰻⰿⱔ ⰳⱁⱄⱂⱁⰴⱐⱀⰻⰵ ! / во имѧ господьние !) - Au nom du Seigneur !
  • Az" sŭb'rajus' (ⰰⰸⱏ ⱄⱏⰱⱐⱃⰰⱓⱄⱐ / Азъ събьраюсь) - Je vais
  • Da (ⰴⰰ / Да) - Oui
  • Ponjęt'no (ⱂⱁⱀⱗⱅⱐⱀⱁ / Понѩтьно) - Compris
  • Totčas' sŭdêlajǫ (ⱅⱁⱅⱍⰰⱄⱏ ⱄⱏⰴⱑⰾⰰⱙ / Тотчасъ sъдѣлаѭ) - Je [le] ferai immédiatement
Roi
  • Vot", požaluista (ⰲⱁⱅⱏ, ⱂⱁⰶⰰⰾⱆⰻⱄⱅⰰ / Вотъ, пожалуиста) - Te voilà
  • Č'to ty hočeš' ? (ⱍⱐⱅⱁ ⱅⱛ ⱈⱁⱋⰵⱎⱐ ? / Чьто тѵ хочешь ?) - Que veux-tu ?
  • Po čemu ty pobespokoil" mę ? (ⱂⱁ ⱍⰵⰿⱆ ⱅⱛ ⱂⱁⰱⰵⱄⱂⱁⰽⱁⰻⰾⱏ ⰿⱔ ? / По чему тѵ побеспокоилъ мѧ ?) - Pourquoi m'as-tu dérangé ?
  • Opoveŝenia (Ⱁⱂⱁⰲⰵⱋⰵⱀⰹⰰ / Оповещениа) - Rapport
  • Az" dêlajǫ č'to vam" ugod'no (ⰰⰸⱏ ⰴⱑⰾⰰⱙ ⱍⱐⱅⱁ ⰲⰰⰿⱏ ⱆⰳⱁⰴⱐⱀⱁ / Азъ дѣлаѭ чьто вамъ угодьно) - Comme vous le souhaitez
  • Po mojei milosti (ⱂⱁ ⰿⱁⰻⰵⰻ ⰿⰻⰾⱁⱄⱅⰻ / По моѥи милости) - Par ma grâce
  • Kak" vy prikazali (ⰽⰰⰽⱏ ⰲⱛ ⱂⱃⰻⰽⰰⱛⰰⰾⰻ / Какъ вѵ приказали) - Comme vous l'avez commandé
  • Az" dêlajǫ (ⰰⰸⱏ ⰴⱑⰾⰰⱙ / Азъ дѣлаѭ) - Je [le] ferai

La romanisation fait référence aux directives de la Bibliothèque du Congrès sur la langue bulgare et à la page « Early Cyrillic alphabet » sur Wikipédia (en anglais).

Noms des joueurs IA[]

Lorsqu'il joue à un jeu d'escarmouche contre l'ordinateur, le joueur peut rencontrer l'un des personnages IA bulgares suivants :

  • Almis Yiltawar
  • Asparoukh
  • Constantin Ier
  • Georges Terter
  • Ghabdula Chelbir
  • Ivaïlo
  • Ivan Assen II
  • Kotrag
  • Koubrat
  • Kroum
  • Théodore Svetoslav
  • Tsar Boris Ier

Histoire[]

Au IVème siècle ap. J.-C., l'Empire romain avait bien des difficultés à contrôler son vaste territoire. Dans les Balkans, différents groupes en profitèrent pour piller comme bon leur semblait. Même si ces incursions restaient en grande partie passagères, deux groupes lancèrent des raids de nature plus permanente. À partir du VIème siècle ap. J.-C., des tribus slaves commencèrent à coloniser de grandes régions en Bulgarie actuelle. Malgré leur culture commune, ils ne développèrent pas d'État pour autant. Ce sont les Proto-Bulgares, des cavaliers semi-nomades d'Asie centrale, qui allaient s'y atteler. Ces nouveaux arrivants formèrent le peuple bulgare et établirent deux puissants empires dans les Balkans du Moyen-Âge.
Histoire Bulgares

Vers 670 ap. J.-C., Asparoukh, le fils d'un khan (roi) proto-bulgare défunt, mena son peuple jusqu'au delta du Danube en quête de plus verts pâturages. Au cours des années qui suivirent, les colons slaves furent unifiés sous le règne d'Asparoukh. Toutefois, l'Empire byzantin, en tant qu'État successeur de l'Empire romain, revendiquait la région. L'empereur Constantin IV lança plusieurs campagnes pour défendre son territoire, mais il se heurta à une résistance farouche. Les envahisseurs réunissaient le meilleur des deux mondes : les troupes slaves étaient composées d'innombrables fantassins légers, tandis que les Proto-Bulgares employaient des cavaliers en armure lourde, tous équipés d'un arsenal divers et varié. Tout au long de la période médiévale, la cavalerie lourde demeura la clé de voûte de l'armée bulgare et l'une des formations militaires les plus craintes de toute l'Europe.

Après plusieurs défaites, Constantin IV n'eut d'autre choix que d'abandonner la revendication byzantine des terres au nord du Grand Balkan, marquant ainsi la naissance du Premier Empire bulgare (681-1018). Toutefois, son futur était plus qu'incertain. En effet, les Byzantins ne cessèrent d'essayer de reconquérir ce territoire perdu. Malgré l'apparition des premières formes du vieux-bulgare, ce nouvel État était déchiré par des querelles intestines entre l'aristocratie proto-bulgare et la population slave. Ce n'est qu'au cours du IXème siècle que Boris Ier (qui régna de 852 à 889) établit les fondements d'une identité unifiée. Il fit adopter le christianisme comme religion officielle de l'État et créa ainsi un terrain d'entente pour tous les groupes ethniques. Il fonda également l'école littéraire de Pliska-Preslav, qui stimula la création de l'écriture cyrillique et permit de produire des œuvres écrites en vieux-bulgare.

Sous le règne de Siméon le Grand (fils de Boris, qui régna de 893 à 927), le Premier Empire bulgare entra dans un âge d'or. Après plusieurs campagnes couronnées de succès contre les Byzantins et les Hongrois, l'empire connut ses plus grandes frontières lorsque Siméon étendit son contrôle sur la quasi-totalité des Balkans. Tandis que l'art et la littérature étaient en plein essor, la Bulgarie devint le centre culturel de l'Europe slave, et le vieux-bulgare remplaça le grec en tant que lingua franca. Les richesses nécessaires pour financer ces campagnes culturelles et militaires provenaient principalement du commerce. Grâce à sa position centrale entre les Rus' et les Byzantins, la Bulgarie fit office de centre marchand majeur pour les métaux précieux, les chevaux et les esclaves. Bien que ce commerce intensifié fût à l'origine de certains des plus hauts niveaux d'urbanisation de toute l'Europe, la plupart des Bulgares vivaient d'agriculture et d'élevage.

À la mort de Siméon, son empire s'effondra peu à peu. Affaiblie par des guerres incessantes, la Bulgarie fut conquise par les armées byzantines en 1018. Malgré des réformes politiques importantes, les Bulgares conservèrent leur sens d'appartenance à une culture distincte. Lorsque les Byzantins levèrent de lourds impôts, cette identité s'avéra un bon moyen de canaliser les troubles sociaux en rébellions ouvertes. En 1185, une révolte menée par Assen et Petăr, deux frères aristocrates, parvint à bouter les Byzantins hors de la Bulgarie. Le Second Empire bulgare (1186-1396) devint rapidement une puissance majeure des Balkans sous le règne du tsar Ivan Assen II (qui régna de 1218 à 1241). L'art, l'architecture et la littérature se développèrent de plus belle jusqu'au XIVème siècle et permirent à la Bulgarie de redevenir le premier centre culturel de l'Europe slave. Sur le plan politique toutefois, l'empire n'atteignit jamais le statut de son prédécesseur. Après la mort d'Ivan II, l'État fut constamment menacé par ses voisins et des révoltes internes, comme la rébellion d'Ivaïlo le porcher en 1277. En 1396, une nouvelle superpuissance finit par mettre fin à l'indépendance bulgare : la domination ottomane sur les Balkans allait durer plus de cinq siècles.
—section histoire des Bulgares dans Age of Empires II

Anectodes[]

  • L'icône de la civilisation des Bulgares est basé sur les armoiries de la maison Shishman qui régnait sur l'empire bulgare au Moyen Âge.
  • L'image de l'interface utilisateur présente la rosette de Pliska.
  • Avec les Espagnols, les Bulgares sont la seule civilisation à ne pas avoir accès à l'arbalétrier au camp de tir à l'arc.
  • Avec la mise à jour 36906, les Bulgares sont devenus la seule civilisation à avoir perdu l'accès à l'amélioration Paladin.
  • Après la mise à jour, les Bulgares sont la seule civilisation axée sur l'infanterie et la cavalerie à laquelle il manque les dernières améliorations de leurs lignes de chevaliers et de miliciens, mais qui bénéficient de technologies uniques qui améliorent la force de combat des deux.
  • Dans la version bêta, les Bulgares avaient accès au canonnier à main. ce qui était étrange puisqu'il n'y a aucune trace de Bulgares utilisant des armes à feu au Moyen Âge, ce qui est peut-être la raison pour laquelle ils l'ont perdue. Cependant, dans le jeu de test multijoueur, le joueur IA bulgare utilise toujours des canons à main.
  • Les Bulgares sont la seule civilisation introduite dans The Last Khans à avoir accès à la technologie de Ravitaillements.
  • Ivaïlo (sous sa forme montée et désarçonné) est le seul héros disponible dans l'éditeur de scénario dont le thème est les Bulgares.
  • Les Bulgares étaient l'une des civilisations les moins choisies dans les tournois par les joueurs compétitifs, étant considérées comme inefficaces en raison de leur caractère unidimensionnel (avec la ruée d'hommes d'armes comme seule stratégie efficace sur les cartes ouvertes en début de partie et avec la cavalerie et des options de cavalerie d'infanterie pour le milieu et la fin du jeu) et du manque de bonnes unités à distance, malgré des archers de cavalerie utilisables. Il leur manquait également un bonus économique significatif. Le bonus introduit dans la mise à jour 42848 leur permet d'économiser une bonne quantité de nourriture sur les améliorations de Forge, qui sont également recherchées beaucoup plus rapidement qu'auparavant, permettant ainsi des ruées de cavalerie d'éclairage efficacies, ainsi que rendant le cavalier Bulgar significativement plus rapide et moins cher à améliorer. Cela a également ouvert une toute nouvelle force : les armes de siège en fin de partie.
    • D'un autre côté, le cavalier bulgare était de loin l'unité unique la plus forte et la plus efficace contre presque toutes les autres unités militaires, à l'exclusion des éléphants, des Leitis et des chevaliers teutoniques. Il était même capable de réduire considérablement la résistance de ceux-ci, principalement en raison de leur taux d'attaque beaucoup plus rapide grâce à la technologie des Étriers et de leurs meilleurs points de vie. En combinaison avec des kreposts plus grands (aussi bons que des châteaux couvrant la même zone), cela a déséquilibré les Bulgares et a joué exclusivement avec du spam de cavalier bulgare, ce qui était presque impossible à gérer pour plusieurs civilisations. Lors de sa sortie, c'était l'une des choses les plus critiquées de la Definitive Edition.
  • Les Bulgares sont très similaires aux Slaves, car non seulement ils parlent un langage très similaire dans le jeu, mais ils partagent également les mêmes avantages et faiblesses. Tous deux sont forts en infanterie, en cavalerie et en armes de siège, et faibles en lignes de tir à l'arc et en navires de guerre. Cependant, les Bulgares ont de meilleurs archers de cavalerie que les Slaves, tandis que les Slaves ont de meilleurs archers à pied que les Bulgares.

Galerie[]

Références[]

Advertisement